Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

L’industrie papetière au taquet

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
L’industrie papetière au taquet

A l'image des PCR, tous les postes de coûts sont en progression.

Copacel fait état d’une production soutenue dans un contexte de très fortes hausses des coûts. -

Une filière au taquet dans un contexte de hausses des coûts de production et des matières premières, et d’une demande très soutenue : tel est le bilan dressé par Copacel au terme d’une année 2021 atypique. L’Union française des industries des cartons, papiers et celluloses fait état d’une hausse de la production de 6,7%, à 5,4 millions de tonnes sur la période allant de janvier à septembre 2021. Une comparaison menée par rapport à la même période en 2020. « Cette augmentation concerne aussi bien les papiers graphiques (6,8 %) que les papiers et cartons destinés à l’emballage et au conditionnement (9,8 %) », explique l’organisation professionnelle. Seule l’hygiène est en baisse (–2,9%) en raison d’un retour à la normale. Conclusion : « Avec la dynamique actuelle, la majorité des sites papetiers français auront dépassé fin 2021 le niveau de production qui était le leur en 2019. » Ce qui n’empêche pas de fortes tensions sur les livraisons de spécialités telles que les papiers de presse, l’édition ou le carton plat.

PCR

Le bilan serait parfait si « une hausse conjuguée et massive » des facteurs de production ne venait ternir le tableau. Pâte à papier avec une progression de 60% de la Northern Bleached Softwood Kraft (NBSK) sur un an, papiers et cartons à recycler (PCR) avec 150% pour les caisses en carton (1.05) et 200% pour les journaux et magazines (1.11), amidons, énergie avec 250% pour l’électricité et transport : tous les postes de coûts sont en très forte progression simultanément. Conclusion : « À la différence de certaines industries, où les hausses sans précédents par leur ampleur des prix de l’énergie ont pu conduire à des ralentissements de production, l’industrie papetière maintient une activité la plus soutenue possible, ceci afin de répondre au mieux aux demandes de ses clients. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Mir et Logitrans s’associent en vue de développer un transpalette autonome

Stratégie

Mir et Logitrans s’associent en vue de développer un transpalette autonome

Les deux constructeurs danois estiment que le marché a un réel besoin en termes de déplacement automatisé de palettes. Ils vont mettre au point un chariot 100% robotisé et un semi-automatique. -[…]

Les machines italiennes renouent avec la croissance

Profession

Les machines italiennes renouent avec la croissance

Un emprunt de 700 millions d’euros pour Stora Enso

Investissements

Un emprunt de 700 millions d’euros pour Stora Enso

Heidelberg réintègre le SDAX

Résultats

Heidelberg réintègre le SDAX

Plus d'articles