Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Indicateurs

L’étiquette en grande forme

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
L’étiquette en grande forme

La demande enregistre une croissance de 9,3% au deuxième trimestre en Europe, portée par les substrats en papier, selon la Finat. - 

 

L’épisode Covid a été bénéfique pour le secteur de l’étiquette adhésive, apportant un surcroît de demande de 8% au deuxième trimestre 2020, en Europe. Le médical et la santé, par exemple, mais aussi la logistique et l’e-commerce sont souvent cités parmi les secteurs porteurs sur ce marché, en cette période complexe. L’année 2021 se présente encore mieux selon la Fédération internationale des fabricants d’étiquettes autoadhésives et des produits et services connexes (Finat) qui publie une série de statistiques sur le secteur. En effet, après un démarrage relativement poussif, la demande de complexes adhésifs a explosé au deuxième trimestre 2021, atteignant un pic de 9,3% par rapport à la même période de 2020. Cette tendance est corrélée à la reprise économique, la zone UE affichant une croissance de 13,2 % sur ce même trimestre, comme indiqué dans le tableau suivant.

Les substrats en papier font mieux que les plastiques

Contrairement à 2020, la demande a été tirée par les substrats en papier qui augmentent de 14,6 % en volume, en glissement annuel, ce qui représente un record. En revanche, les films en plastique enregistrent une baisse de 4,2 %. Globalement, résume la Finat, au premier semestre 2021, la demande de complexes adhésifs pour l’étiquetage a augmenté de 5,4 % par rapport au premier semestre 2020. Cette hausse est la résultante d’une progression de 7,7 % pour les bobines de papier et d’un « modeste » 0,3 % pour les films. 

Sur un plan géographique, la croissance du premier semestre 2021 est surtout due à la hausse de la demande en provenance de la zone Royaume-Uni-Irlande, de l’Europe du Sud et de l’Europe de l'Est. Il y a un an, par contre, ces trois régions ont « sous-performé » par rapport à l'Europe du Nord et centrale. Ces deux dernières régions affichaient, en effet, des taux de croissance supérieurs à 15 % au deuxième trimestre 2020.

La Finat regroupe 550 entreprises, essentiellement des fabricants d’étiquettes, des fournisseurs de matériaux d’étiquetage et des équipementiers pour ce secteur d’activité.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Dernière ligne droite pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

Profession

Dernière ligne droite pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

La cérémonie est programmée le 29 novembre. - Organisé par Infopro Digital, éditeur notamment d’Emballages Magazine, l’Oscar de l’emballage se prépare pour une édition[…]

DS Smith investit à Saint-Étienne-du-Rouvray

Economie circulaire

DS Smith investit à Saint-Étienne-du-Rouvray

Comexi investit dans ses showrooms

Investissements

Comexi investit dans ses showrooms

DS Smith phosphore sur les algues

DS Smith phosphore sur les algues

Plus d'articles