Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

L'étiquette devient plus circulaire avec le Celab-Europe

L'étiquette devient plus circulaire avec le Celab-Europe

Soutenue par la Finat, l’initiative vise à recycler 75% des dorsaux et des matrices de matériaux adhésifs d’ici à 2025 en Europe. -

Plusieurs initiatives avaient déjà commencé à fleurir ici et là visant à mettre en place des systèmes pour récupérer et recycler les dorsaux des étiquettes, à savoir les substrats siliconés qui servent à les maintenir en place jusqu’aux machines du conditionneur et qui deviennent ensuite un déchet à éliminer. Citons Avery Dennison par exemple ou encore UPM Raflatac, très actif dans ce domaine. C’est maintenant au tour de la Fédération internationale des fabricants d’étiquettes autoadhésives et des produits et services connexes (Finat) de s’emparer du sujet. L’organisme qui fédère les professionnels du secteur annonce le lancement du Celab-Europe, un consortium qui vise justement à créer une économie circulaire autour de l'étiquette adhésive et dont l’objectif est de recycler 75% des dorsaux et des matrices utilisés sur le Vieux continent d'ici à 2025.

Les quatre principaux acteurs du secteur, à savoir les fournisseurs de matériaux d’étiquetage que sont Arconvert-Ritrama, Avery Dennison, Herma, UPM Raflatac ont répondu présent, rejoints par les producteurs de matières premières (papiers, films, silicones, adhésifs) et les fabricants d’étiquettes. Mondi est l’un des premiers a avoir formellement adhéré.

Un déchet à valoriser

Le constat est simple : ces matériaux représentent aujourd’hui un déchet pour les marques, à savoir les conditionneurs qui utilisent ces étiquettes pour décorer leurs produits. D’où l’idée de les valoriser. Le projet sera géré pour le compte de la Finat par Sloop Consulting, une entreprise de conseil basée au Pays-Bas qui a également participé à la création du Ceflex, un consortium similaire pour l’emballage souple. Celab-Europe est censé accueillir tous les acteurs de la chaîne de valeur de l'industrie du recyclage et de la logistique, ainsi que les marques et les commerçants. Sur le plan de la méthodologie d’approche, quatre chantiers ont été identifiés : établir une base de données et une cartographie de l’utilisation des matériaux pour comprendre où ils deviennent des déchets et en quelles quantités ; identifier les marchés finaux pour les matières recyclées et favoriser leur développement ; optimiser la collecte et le transport des déchets ; promouvoir l'élaboration de réglementations qui soutiendront le recyclage en Europe.

« Le moment est venu de créer une plate-forme mondiale pour le recyclage des étiquettes adhésives », a déclaré Paul Nathanson, directeur chez Bracewell LLP et porte-parole du Celab-Europe.

Basé à La Haye (Pays-Bas), la Finat regroupe 600 membres parmi les fabricants d'étiquettes adhésives, les équipementiers et les fournisseurs de services dans environ 50 pays.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

La Feve veut promouvoir le verre à travers une nouvelle gravure des bouteilles

La Feve veut promouvoir le verre à travers une nouvelle gravure des bouteilles

La Fédération européenne du verre d’emballage a dévoilé le 24 novembre un nouveau logo. À travers lui, l’association professionnelle souhaite rappeler aux consommateurs les avantages de cette[…]

26/11/2020 | BoissonsTous secteurs
Leuze lance le premier capteur à fourche combiné

Technologie

Leuze lance le premier capteur à fourche combiné

Consignes de tri : peut mieux faire…

Economie circulaire

Consignes de tri : peut mieux faire…

Un concentré d’innovations avec Emballages Magazine

Profession

Un concentré d’innovations avec Emballages Magazine

Plus d'articles