Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Indicateurs

L'épidémie de Covid-19 fait grimper le prix des encres d’impression

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
L'épidémie de Covid-19 fait grimper le prix des encres d’impression

Durant la crise du coronavirus, les solvants et l'éthanol se font plus rares à cause de la surproduction de gel hydroalcoolique. Flint et Siegwerk répercutent donc cette difficulté d'approvisionnement sur le prix de leurs encres d'impression. -

À quelques heures d’intervalles, Flint et Siegwerk, deux intervenants majeurs sur le marché des encres d’impression pour l’emballage, annoncent des hausses de prix à effet immédiat pour les encres à solvants dans la zone Europe sans toutefois spécifier leur montant. Les deux chimistes évoquent les mêmes raisons : les tensions sur les prix des solvants, et notamment de l’éthanol, du fait de la surproduction de gel hydroalcoolique à cause de l’épidémie de Covid-19.  « L’aggravation de la situation mondiale a un impact significatif sur nos activités, mais nos installations continuent de fournir une production constante malgré les perturbations majeures de la chaîne d'approvisionnement. Cependant, cette production a un coût important que nous avons jusqu'à présent supporté seuls », indique Kim Melander, vice-président et directeur général de la division Packaging Inks Europe chez Flint.

Transport et pigments 

Les deux fournisseurs de citer, outre le coût des solvants, des hausses au niveau des transports et des tensions sur d’autres matières premières comme les pigments en raison des fermetures d’usines en Chine et en Inde. D’autres hausses sont possibles dans les jours à venir si, comme le précise Flint Group, « la viabilité » commerciale de certains produits venait à manquer. La surtaxe restera en place jusqu'à ce que la volatilité actuelle des matières premières diminue.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Lactips lève 13 millions

Investissements

Lactips lève 13 millions

Le spécialiste des films hydrosolubles compte produire 10 000 tonnes dans sa première usine. - Au terme d’un nouveau tour de table, le français Lactips a clôturé une augmentation de capital de 13 millions[…]

La survie des recycleurs de plastique en jeu

Profession

La survie des recycleurs de plastique en jeu

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Entretien

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

LivingPackets lance la production de The Box

Economie circulaire

LivingPackets lance la production de The Box

Plus d'articles