Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

L'énergie plutôt que la décharge pour les plastiques

Henri Saporta
L'énergie plutôt que la décharge pour les plastiques

Les combustibles solides de récupération (CSR) permettent de valoriser les déchets non recyclés. -

"C'est un gâchis phénoménal. On enterre une ressource évidente. Même en fin de vie, le plastique a des qualités extraordinaires" : ainsi s'exprimait Michel Loubry, directeur de la région Ouest de PlasticsEurope, l'association européenne des producteurs de matières plastique, lors d'une conférence de presse le 7 février. En 2011, la France a consommé 4,6 millions de tonnes de plastique dont 40% en produits à courte durée de vie comme l’emballage. Sur ces 4,6 millions de tonnes, 3,3 millions se retrouvent sous forme de déchets dont deux tiers proviennent d’emballages souples ou rigides. Difficiles à recycler bien que recyclables, certains de ces emballages pèsent quelques grammes. 19,2%, soit 600 000 tonnes, de ces 3,3 millions de tonnes ont été recyclés et 41,7%, soit 1,4 million de tonnes, ont été incinérés pour produire de l'énergie tandis que le solde de 39,1%, soit 1,3 million de tonnes, est allé en décharge. La solution pour éviter la décharge ? Les combustibles solides de récupération (CSR), un combustible fabriqué à partir de déchets provenant des ordures ménagères et assimilées (OMA), des encombrants collectés en déchetteries et des déchets industriels non dangereux (DIND). Une fraction de ces déchets est composée en conséquence de papiers, de cartons, de bois, de textiles et de plastique. Plus la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Une nouvelle adresse EPac en Autriche

Investissements

Une nouvelle adresse EPac en Autriche

Le spécialiste du sachet imprimé en numérique continue de s’étendre en Europe. -  Moins d’un un an après avoir inauguré sa filiale lyonnaise, EPac Flexible en ouvre une nouvelle à[…]

Mayr-Melnhof cède deux cartonneries

Acquisitions

Mayr-Melnhof cède deux cartonneries

DS Smith met en avant sa résilience

Profession

DS Smith met en avant sa résilience

Les orientations SUP, « du flou au brouillard »

Profession

Les orientations SUP, « du flou au brouillard »

Plus d'articles