Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

L’emballage vu par La Recharge

Henri Saporta

Sujets relatifs :

,
L’emballage vu par La Recharge

Jules Rivet et Guillaume Desenderval proposent un mode d’emploi pour ouvrir une épicerie en vrac. -

Afin d’encourager d’autres entrepreneurs à se lancer dans l’aventure de l’épicerie en vrac, Jules Rivet et Guillaume Desenderval, les fondateurs de La Recharge à Bordeaux (Gironde) en juillet 2014, ont conçu un ”mode d’emploi” qui déroule quinze étapes pour “Ouvrir son épicerie sans emballages”. Les deux épiciers retracent leur parcours pour arriver à leur quinzième conseil : “Encourager les clients à rapporter leurs contenants”. Dans un article publié par 20 minutes le 22 septembre, Jules Rivet se félicite : “aujourd’hui plus de la moitié des clients rapportent leurs contenants”. Il reste donc une autre moitié à convaincre pour respecter ce qui fait la raison d’être d’une épicerie dite sans emballage : la consigne. C’est la raison[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

« Devenir leader de l’étiquette premium en Europe du Sud » : les ambitions du président d'Alliance étiquettes

Acquisitions

« Devenir leader de l’étiquette premium en Europe du Sud » : les ambitions du président d'Alliance étiquettes

Alliance étiquettes enchaîne les acquisitions. Avec la reprise de 5 Sept étiquette, l’entreprise devient un acteur majeur du marché français. Impression numérique, web-to-print, diversification[…]

[Covid-19] L’Ademe accorde des avances et prolonge les appels à projets

Profession

[Covid-19] L’Ademe accorde des avances et prolonge les appels à projets

[Covid-19] Le Symop et le Geppia répondent aux questions des équipementiers

Profession

[Covid-19] Le Symop et le Geppia répondent aux questions des équipementiers

« Cette crise a des effets anxiogènes calamiteux », regrette-t-on chez Smurfit Kappa

Exclusif

« Cette crise a des effets anxiogènes calamiteux », regrette-t-on chez Smurfit Kappa

Plus d'articles