Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Acquisitions

L’emballage, un secteur toujours attractif pour les investisseurs

Henri Saporta
L’emballage, un secteur toujours attractif pour les investisseurs

A l'image de l'opération menée avec Sterimed, Clairfield International affiche une expertise dans l'emballage.

© Sterimed

Associé au sein de Clairfield International, Olivier le Grelle souligne que la filière résiste bien à la pandémie et qu’elle garde son attractivité aux yeux des investisseurs.

Un marché très actif dans l’orbite de la transition écologique : fin connaisseur de l’industrie de l’emballage et du conditionnement, Olivier le Grelle relève « le niveau élevé » des fusions et des d’acquisitions - « les fusacs » - durant les trois dernières années et anticipe toujours « de belles opérations dans les prochains mois ». En charge de cette filière au sein de Clairfield International, Olivier le Grelle signale ainsi que l'investisseur est partie prenante dans de nombreuses opérations ces derniers années à l’image de celles réalisées par Sterimed et Sopano récemment. « Les conséquences de la pandémie accélèrent la transformation de la filière. Le marché du packaging même s’il a baissé en 2020 reste très sûr sur le long terme. A l’échelle mondiale, nous avons évalué la baisse de l’activité autour de -15% à nuancer en fonction des circuits de distribution et des matériaux. C’est un moindre mal en comparaison d’autres secteurs comme le transport aérien », analyse Olivier le Grelle. Les enjeux liés à  la transition écologique et à l’économie circulaire sont aujourd’hui « sur la table, c’est devenu la première exigence des investisseurs ». Olivier le Grelle note « un regain d’intérêt pour les acteurs du papier et du carton » tandis que « la plasturgie est sous surveillance ». De rassurer : « il y a clairement une perte de confiance car une perte de visibilité sur le long terme. Mais les investisseurs ne rejettent pas le plastique, ils veulent, en revanche, s’assurer que les bons choix sont fait en matière d’environnement. La pandémie a démontré le réel intérêt de l’usage unique en matière d’hygiène. Le plastique  a toujours un avenir mais il doit à chaque fois apporter la preuve qu’il répond et répondra aux nouvelles normes environnementales ; les emballages inutiles sont clairement condamnés. La filière du plastique souple comme celle  du rigide sont  fortement challengés , le bio sourcing devient attractif et tout matériau apportant une réponse écologique et économique aussi; la fibre de cellulose moulée illustre parfaitement cette tendance. La capacité d’innovation est particulièrement regardée ». 

Faibles taux d'intérêt

« Les faibles taux d’intérêts, la disponibilité des capitaux et une industrie qui croit mondialement à un rythme soutenu, soit 3,5 % en moyenne annuelle sur les dix dernières années, sont des atouts appréciés par les investisseurs pour l’industrie de l’emballage qui reste encore fragmenté à l’échelle mondiale »: tels sont les principaux facteurs qui expliquent l’attractivité de l’emballage en termes macroéconomiques. « Les crises sont toujours des accélérateurs de transformation. L’emballage ne devrait pas échapper à une nouvelle phase de consolidation, toujours dans la perpective de pouvoir agir à l’échelle mondiale avec une présence locale ». Le fameux « think global, act local » est toujours d’actualité. Un phénomène soutenu par l’augmentation continue de la population mondiale entraînant cette croissance. Autant de facteurs à l’origine de belles profitabilités avec « des Ebitda pouvant atteindre trente points ».

 
Présent dans 25 pays et comptant 300 experts, Clairfield International a mené plus de 140 opérations en 2019 pour une valeur de 3,3 milliards de dollars (2,8 milliards d’euros). Forte de son expertise dans l'emballage, l’entreprise se positionne comme une des premières banques d’affaires indépendante en France.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Cartonnages Vaillant automatise le contrecollage

Investissements

Cartonnages Vaillant automatise le contrecollage

L’entreprise entend se développer sur le marché du commerce en ligne. - Implanté à Lambres (Pas-de-Calais), Cartonnages Vaillant s’est équipé d’une nouvelle contrecolleuse. Avec cet[…]

Deux presses pour moyens tirages chez Xeikon

Technologie

Deux presses pour moyens tirages chez Xeikon

Avery Dennison lance un programme de recyclage des dorsaux d'étiquettes

Economie circulaire

Avery Dennison lance un programme de recyclage des dorsaux d'étiquettes

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Economie circulaire

Leygatech rebondit avec l’économie circulaire

Plus d'articles