Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

L’Académie des sciences invite à la rupture

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
L’Académie des sciences invite à la rupture

Dans un rapport intitulé Les Plastiques dans l’environnement, l’institution présente une série de recommandations pour mieux maîtriser l’économie des plastiques. -

Poursuivre les efforts pour réduire la pollution à la source et développer des programmes de recherche ambitieux afin de mieux comprendre le devenir des déchets plastique et leur impact sur le vivant : telles sont quelques-unes des recommandations présentées par l’Académie des sciences dans le rapport intitulé Les Plastiques dans l’environnement qu’elle vient de publier. Elle appelle notamment politiques, industriels et économistes à s’engager conjointement dans une démarche de rupture pour permettre d’intégrer la filière plastique dans les principes d’une économie circulaire.

Constat préoccupant

L’assemblée de scientifiques fait d’abord le point sur le rôle des plastiques dans le monde et dresse un constat préoccupant quant à l’ampleur de la pollution dont ils sont responsables. Avec leurs multiples propriétés (légèreté, résistance mécanique et chimique, rigidité, souplesse ou élasticité), les plastiques sont devenus en l’espace de quelques décennies des matériaux incontournables, tant dans le secteur industriel que pour les usages de la vie domestique. Pourtant, issus d’une matière première non renouvelable, difficiles à recycler et à digérer par les micro-organismes, ces plastiques sont aujourd’hui reconnus comme source de pollution pour l’environnement dès lors qu’ils sont produits massivement pour des utilisations à durée brève ou à usage unique. Ils affectent la totalité des enveloppes superficielles de la planète – océans, eaux douces, continents et atmosphère – jusqu’aux régions les plus reculées. Leur impact[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Profession

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Les approvisionnements en provenance de Chine sont interrompus ou réduits drastiquement depuis septembre 2021. - Une nouvelle pénurie frappe l’industrie. Cette fois, c’est la métallurgie qui est touchée[…]

22/10/2021 | AluminiumAcier
La Poste s’implique pour un e-commerce plus responsable

Economie circulaire

La Poste s’implique pour un e-commerce plus responsable

Les coûts cachés de la « shrinkflation »

Profession

Les coûts cachés de la « shrinkflation »

1 milliard d’euros pour Progroup

Investissements

1 milliard d’euros pour Progroup

Plus d'articles