Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

AJ

Directeur du développement international de l'allemand Knauf Plastics (Knauf), Alain Marchal le dit clairement : « Knauf veut développer son offre globale. Nous disposons du parc industriel nécessaire et du savoir-faire, acquis par exemple dans la téléphonie pour les parois minces, pour mieux nous positionner sur l'alimentaire notamment. » De fait, le groupe issu de la filière du polystyrène expansé (PSE) multiplie les lancements et les nouveaux développements

Dream stream. Côté thermoformage, la gamme de barquettes Dream Steam pour la cuisson des aliments crus au micro-ondes s'adresse à la restauration collective et aux rayons traiteur de la grande distribution. Cette barquette est équipée d'une valve de régulation de la vapeur dégagée par la teneur en eau des aliments. Fidèle à sa politique de partenariats, Knauf l'a développée en collaboration avec CNF, Wipf, Multivac et Panasonic. Côté polystyrène expansé (PSE), les Knauf Tray sont des barquettes pelliplaquées qui garantissent une conservation optimisée sous atmosphère protectrice. Dans l'injection, Knauf lance des bacs et caissettes en polypropylène alimentaire, ainsi que des caisses navettes en polyéthylène haute densité.

Cellulose. Mais le transformateur ne se limite pas au seul secteur agroalimentaire. Pour le conditionnement horticole, il présente le porte-pot Sylvia. Il s'agit d'un support de plante en PSE à poignée et réserve d'eau intégrées conçu pour protéger la plante lors des transports et stockages prolongés et éviter l'emploi de cellophane. Sur son stand étaient également visibles des emballages en cellulose et en carton alvéolaire. « L'offre globale, toujours », résume Alain Marchal.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

DS Smith peut reprendre Europac

DS Smith peut reprendre Europac

La Commission européenne autorise sous conditions cette fusion dans le carton ondulé. - L'annonce est tombée le mercredi 14 novembre. Craignant que "le projet de rachat réduise de manière significative[…]

500 000 euros pour Packitoo

500 000 euros pour Packitoo

Deux mouchards pour suivre la température

Deux mouchards pour suivre la température

Print in… progression

Agenda

Print in… progression

Plus d'articles