Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
« Je suis un ambassadeur du juste emballage », explique Arnaud Le Berrigaud

Arnaud Le Berrigaud a fondé Alb Expert Pack en mai 2021.

Après avoir créé Alb Expert Pack en mai 2021, Arnaud Le Berrigaud explique à Emballages Magazine le positionnement de son entreprise et le sens de sa démarche centrée sur la transition écologique. -

Vous avez créé Alb Expert Pack en mai 2021. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
J’affiche une vingtaine d’années d’expérience dans les emballages en plastique thermoformés pour les industries agroalimentaires. Comme j’ai une formation en transport international, j’ai acquis mes connaissances du monde de l’emballage et du conditionnement sur le terrain, dans le cadre de mon parcours professionnel. De la direction de sites à la gestion de projets, j’ai découvert plusieurs facettes de cette filière passionnante. Et j’y suis toujours ! J’ai participé à plus de 1000 projets qui ont abouti à une commercialisation. En créant mon entreprise, je prends la liberté de pouvoir mettre en pratique mes idées. En 2021, j’ai créé Alb Expert Pack sous la forme d’une société par actions simplifiée unipersonnelle, une Sasu, un 1er mai, comme un clin d’œil à la fête du Travail. Mes premiers dossiers sont tombés au bout de deux jours et j’en ai déjà traité une quinzaine. C’est vraiment incroyable ! LinkedIn est un formidable amplificateur pour lancer son activité et faire connaître ses compétences. Je suis un ambassadeur du juste emballage, un emballage circulaire et durable. J’aime bien cette définition de mon métier.  

Pourquoi créer son entreprise maintenant ?
Quand j’étais en entreprise, je me suis aperçu que je passais beaucoup de temps à former mes interlocuteurs, les fameux « metteurs sur le marché » pourtant directement concernés, aux conséquences sur leur activité de la réglementation comme la loi Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec). Notamment en ce qui concerne le tri et le recyclage… Pour les besoins de la cause, je venais avec un sac d’emballages vides et je proposais de trier « comme à la maison ». Panique totale ! Je me suis dit qu’il y avait vraiment quelque chose à faire. Je dois dire que la transition écologique offre une fenêtre particulièrement propice pour se lancer. Comme on dit souvent, « il fallait que cela arrive, et c’est arrivé ». À point nommé !

« La transition écologique offre une fenêtre particulièrement propice pour se lancer »

Comme êtes-vous organisé ?
Mon activité est organisée en trois volets : du conseil en développement packaging et achats, de la pédagogie sur l’emballage et de la sensibilisation au geste de tri. Je veux raconter des histoires positives sur l’emballage, sans omettre les excès, les problèmes et les défis. Nous sommes totalement incapables de faire sans… et c’est un adepte convaincu du vrac qui vous le dit. Mais on peut faire beaucoup mieux grâce à des actions de formation et d’information. Je participe ainsi à de nombreux groupes de travail et de réflexion. J’interviens en entreprise pour conseiller, former, expliquer, sensibiliser, dédramatiser. C’est passionnant.

Quelle est votre spécialité ?
Je voulais à l’origine me positionner comme un généraliste des matériaux, et notamment des plastiques, des papiers et des cartons. Je me suis rapidement aperçu que l’économie circulaire des plastiques suffisait largement à m’occuper. J’ai travaillé avec une entreprise devenue « antiplastique », prête à jeter ses stocks pour une alternative. Après réflexion, elle a totalement changé d’avis. Un exemple pour dire que, dans cette période compliquée de transition, il faut savoir prendre le temps de réfléchir et ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Afin de valider mes intuitions, je mène parfois des tests en laboratoire ainsi que des caractérisations de matériaux pour vérifier les allégations environnementales d’un produit… Surprise, surprise !    

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Jungheinrich lance l’Ere 225i

Technologie

Jungheinrich lance l’Ere 225i

Ce transpalette porté debout est le premier du marché à être conçu autour de la batterie lithium-ion, gage de puissance et de compacité. - Plus petites que les batteries traditionnelles, plus puissantes[…]

14 000 visiteurs pour Prod & Pack

Rendez-vous

14 000 visiteurs pour Prod & Pack

La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

Economie circulaire

La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

MGJ passe sous pavillon américain

Acquisitions

MGJ passe sous pavillon américain

Plus d'articles