Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Acquisitions

Itochu au capital de Paptic

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Itochu au capital de Paptic

Grâce au « foam forming », Paptic propose un papier qui offre la résistance du plastique.

Fondé en 1858 au Japon, Itochu Corporation est, sans donner plus de précisions, entré au capital du finlandais Paptic au mois de septembre 2021. Diversifiée dans le commerce et les échanges internationaux, l’entreprise japonaise entend faire du développement durable un axe essentiel. D’où cet accord avec Paptic qui comprend le développement commercial au Japon. Comme Emballages Magazine a eu l’occasion de l’indiquer, cette entreprise établie à Espoo fabrique un papier baptisé Paptic issu de la technologie papetière du « foam forming ». Grâce à une maîtrise de l’orientation des fibres spécifique, le papier obtenu est très résistant. Il offre, à ce titre, le toucher du papier et la résistance du plastique. Le nom de l’entreprise est d’ailleurs la contraction des deux termes.

Luxe Pack Monaco

Créé en 2015 par Esa Torniainen, Karita Kinnunen-Raudaskoski et Tuomas Mustonen après des travaux menés au sein du VTT, le centre de recherche technique finlandais, Paptic commercialise son papier depuis 2018 en trois marques : Tringa, Gavia et Sterna. Recherche et développement (R&D) et industrialisation ont été financés par des levées de fonds à hauteur de 13 millions d’euros. En mai 2020, Paptic a levé 4 millions d’euros auprès de Springvest. Présent en France avec Galeries Lafayette, Paptic réalise un chiffre d'affaires de l'ordre de 6 millions d'euros. Récompensée par un WorldStar de World Packaging Organization (WPO) en janvier 2021 et distinguée par la fondation Solar Impulse, l’entreprise expose à Luxe Pack Monaco à la fin du mois de septembre.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Neste et Ravago associés dans le recyclage chimique

Economie circulaire

Neste et Ravago associés dans le recyclage chimique

Les deux entreprises vont construire aux Pays-Bas une unité d’une capacité de traitement de 55 000 tonnes de déchets plastiques mélangés. - Le finlandais Neste, spécialiste des carburants[…]

Un financement pour la marque « OK Recycle »

Economie circulaire

Un financement pour la marque « OK Recycle »

Xeikon améliore son offre dans le jet d’encre UV

Technologie

Xeikon améliore son offre dans le jet d’encre UV

Total Corbion PLA ajoute le recyclé à son offre

Economie circulaire

Total Corbion PLA ajoute le recyclé à son offre

Plus d'articles