Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Innovation

IPwe mise sur le Digital Link

IPwe mise sur le Digital Link

Le spécialiste de la propriété intellectuelle croit au potentiel de ce standard de communication dans la grande consommation. -

Quelle est « la dernière innovation de rupture de l’ère numérique » ? Pour IPwe, il s’agit tout simplement du GS1 Digital Link. Infatigable promoteur de ce standard de communication qui doit – enfin ? – faire basculer le code-barres dans l’ère moderne, Laurent Tonnelier, le patron de Mobilead, voit dans cette reconnaissance « une étape décisive pour l’adoption de ce système d’identification et de traçabilité très polyvalent des produits ». Dans le domaine des « Fintech », IPwe, créé en 2018 par l’Américain Erich Spangenberg, a pour métier, très pointu, de faire fructifier la propriété intellectuelle (IP) en dénichant, par exemple, des brevets au potentiel inexploité. Grâce aux nouvelles technologies dont la blockchain, IPwe construit ensuite un environnement juridique sécurisé et transparent afin d’éviter aux grandes comme aux petites entreprises les incertitudes liées aux nouvelles technologies. Désormais porté par un « smart pool » associant IPwe et Mobilead en France, mais aussi Chestny Znak en Russie et Hanxin en Chine, le Digital Link apparaît, dans ce contexte, comme un trésor de guerre à même de révolutionner la grande consommation et les produits de la santé. En France et dans le monde… Sur le plan opérationnel, le « smart pool » se positionne avec des coûts de licence très concurrentiels, un « Freedom to Operate » pour le cadre juridique et un « Defensive Benefits », soit un fonds souverain à même de prendre en charge d’éventuels frais de justice.

GTIN

Comme lors de Stratégies Emballages en 2019 ou encore d’un webinaire proposé le 4 octobre, le patron de Mobilead prend toujours soin de lister toutes les applications possibles. Et la liste est très longue… Inventaires automatisés, sérialisation, traçabilité, valeurs de la marque, information du consommateur, déclinaison de gammes, proposition de recettes, consignes de tri, gestion automatisée des retraits et des rappels, numéros de lot et intégration des dates limites de consommation (DLC) et de durabilité minimale (DDM), lutte contre les marchés gris : ces possibilités ont été évoquées par Emballages Magazine il y a déjà plus de trois ans. Lors de l'édition 2019 du Concours Lépine, XTag a, par exemple, remporté le prestigieux Prix du président de la République. Entièrement construite sur le Digital Link, la solution de détection des allergènes imaginée par Laurent Tonnelier concourait dans la nouvelle catégorie « univers connecté ». Une distinction doublée, la même année, d’un trophée Or Normes dans la catégorie « faciliter la vie quotidienne » décerné, le 14 octobre, par le club des adhérents de l’Association française de normalisation (Afnor). Évoquant des usages « sans limite », GS1 US rappelle d’ailleurs que Digital Link assure une entière continuité avec le code-barres historique en intégrant le Global Trade Item Numbers (GTIN). La branche américaine de GS1 a publié, en novembre 2020, une étude menée avec VDC Research dont le résultat est sans appel : 82% des distributeurs et 92% des marques pourraient déployer Digital Link dans les cinq prochaines années.

QR code

Pour le consommateur, le Digital Link se présente sous la forme du code matriciel « à réponse rapide » dit Quick Response (QR code) dont la trame en deux dimensions de petits carrés noirs et blancs est devenue familière avec le passe sanitaire. Dans un article intitulé « La grande histoire du petit carré » en date du 24 octobre, le quotidien Libération raconte comment la discrète invention de l’ingénieur japonais Masahiro Hara – en 1994 pour Toyota et désormais sous licence libre de Denso-Wave – est en passe de devenir un symbole du XXIe siècle. « Et si après 35 ans de bons et loyaux services, le code-barres s’apprêtait à quitter les emballages ? » : IPwe entend bien répondre par l’affirmative. Comme un retour aux sources : Laurent Tonnelier, en écho à Masahiro Hara pour le QR code, estime que la première vertu du GS1 Digital Link est de faire gagner du temps… et de l'argent à tout le monde.

Le Livre blanc du Digital Link

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Jungheinrich lance l’Ere 225i

Technologie

Jungheinrich lance l’Ere 225i

Ce transpalette porté debout est le premier du marché à être conçu autour de la batterie lithium-ion, gage de puissance et de compacité. - Plus petites que les batteries traditionnelles, plus puissantes[…]

14 000 visiteurs pour Prod & Pack

Rendez-vous

14 000 visiteurs pour Prod & Pack

La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

Economie circulaire

La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

MGJ passe sous pavillon américain

Acquisitions

MGJ passe sous pavillon américain

Plus d'articles