Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Interpack et la Drupa annulés

Interpack et la Drupa annulés

© Interpack

Suivant les recommandations des exposants et des associations professionnelles, Messe Düsseldorf a décidé de reporter tous ses événements prévus jusqu’en avril 2021. - 

Le suspens n’aura pas duré longtemps. Soumis à la pression des exposants et des associations professionnelles, Messe Düsseldorf a annoncé en milieu de journée sa décision de reporter tous les salons prévus dans la ville rhénane d’ici à avril 2021. Interpack et la Drupa en font partie. Le premier, qui devait accueillir 170 000 professionnels de l’emballage en provenance du monde entier, était initialement programmé au printemps dernier. Mais l’émergence de la pandémie a conduit les organisateurs à le décaler du 25 février au 3 mars 2021. Le même sort a été réservé à la Drupa, prévue en mai 2020, puis déplacée à la fin du mois d’avril 2021. La situation sanitaire actuelle, les restrictions de voyage existantes et le cadre juridique allemand ont incité Messe Düsseldorf à réévaluer la situation.

Les salons retrouvent leur cycle habituel

L'organisateur explique avoir pris sa décision en concertation avec les exposants, les associations professionnelles et ses partenaires. Tous les salons organisés à Düsseldorf devraient retrouver « leur cycle habituel » indique Messe Düsseldorf dans un communiqué, ce qui signifie, en d’autres termes, que le prochain Interpack aura lieu en 2023 et la Drupa en 2024. Dans l'attente, des éditions "virtuelles" ont été planifiées. La virtual.drupa aura lieu pendant quatre jours du 20 au 23 avril prochain. Rien n'est par contre encore annoncé pour Interpack. 

Dans le cadre de l'annulation de tous les événements prévus jusqu'à la fin avril, Messe Düsseldorf a décidé de prolonger le programme de travail à temps partiel pour tous les employés du parc des expositions de Düsseldorf jusqu'au 31 mars 2021.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Social

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Sous étroite surveillance de l’État, l'usine, menacée de liquidation tout en faisant face à un procès, risque une amende pouvant aller de 50 000 à 500 000 euros. - Après un premier[…]

15/01/2021 | PapierJustice
Bobst rachète le distributeur français Jetpack

Acquisitions

Bobst rachète le distributeur français Jetpack

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Social

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Profession

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Plus d'articles