Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Deux versions de la machine Form Fill Seal (FFS) de Topas représenté en France par P. Bou Hanich étaient présentées. L'une sur le stand Windmöller & Holscher et la seconde sur le stand de Möllers. Cette machine dont tous les réglages sont automatisés, peut ensacher tant les petits volumes que les gros volumes, des charges de 5 à 50 kg. L'installation à grand débit sur le stand Möllers était liée à un automate de palettisation des sacs remplis. De plus, elle était liée à un automate de houssage sous film rétractable des palettes pleines. Ensuite, un robot dépalettisait les sacs et, après leur vidange, le produit était ramené par une vis dans la trémie placée au-dessus de la machine Topas. Cette ligne avait une capacité de 1 800 sacs par heure. La machine Topas sur le stand Windmöller & Hölscher, qui était conçue avec une capacité de production plus faible, était équipée d'un dispositif de soudure des coins pour optimiser la forme et la stabilité des sacs. L'installation comprenant également un dispositif d'évacuation d'air résiduel des sacs remplis. A ce jour, plus de 30 commandes d'installations d'ensachage FFS sont encore à livrer par W & H, principalement au Moyen-Orient et, bien sûr, en Allemagne.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Les constructeurs de machines italiens progressent

Les constructeurs de machines italiens progressent

Ucima table sur une croissance de 6,8% en 2018, soit un peu moins qu’en 2017. - Le soleil est au beau fixe pour les constructeurs italiens de machines d’emballage et de conditionnement. L’Unione costruttori italiani macchine[…]

18/01/2019 | Machines
Dernière ligne droite pour DS Smith

Acquisitions

Dernière ligne droite pour DS Smith

Koch Pac-Systeme personnalise le blister

Koch Pac-Systeme personnalise le blister

Smurfit Kappa lance un concours

Profession

Smurfit Kappa lance un concours

Plus d'articles