Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Technologie

Inspekto améliore le contrôle des emballages réfléchissants

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
Inspekto améliore le contrôle des emballages réfléchissants

Le S70 peut inspecter jusqu'à trois pièces par seconde.

Grâce à l’intelligence artificielle, le S70 élimine les problèmes liés à la capture d’images sur les matériaux plastique utilisés dans le conditionnement et l’étiquetage. -

Les matériaux plastiques clairs et brillants ou les métaux aux surfaces miroir sont loin de constituer une panacée pour les caméras utilisées dans des tâches de contrôle de qualité, par exemple pour vérifier la fermeture des emballages ou la présence-absence d’étiquettes. Afin d’éviter les problèmes liés à la capture d’images de ces surfaces, Inspekto a développé le système de contrôle par vision S70 Gen.2. Points particuliers ? Un système d’éclairage intégré modulable à LED et un triple moteur d’intelligence artificielle (IA). Le premier, constitué de LED à 5000K, est contrôlé par une unité centrale qui permet de prendre plusieurs images avec différentes directions et intensités lumineuses. Ces images sont ensuite fusionnées pour créer une seule image à haut rendu dynamique (HDR) sans reflet. Le rôle de l’IA consiste à analyser ces images afin de les comparer un standard pour déceler les erreurs. Le principal intérêt de cette technologie réside dans la possibilité de changer de produit rapidement, sans procéder à des réglages compliqués, et d’inspecter de manière fiable les pièces hautement réfléchissantes, telles que les métaux et les plastiques.

Trois moteurs IA

Baptisé AMV-AI, le système développé par Inspekto est alimenté par trois « moteurs » indépendants d’IA. Le premier, baptisé moteur d'acquisition, est chargé d'adapter dynamiquement les paramètres de fonctionnement du système d'imagerie électro-optique pour prendre en charge plusieurs tâches de vision différentes en temps réel. Le second, appelé moteur de détection et d'alignement, se charge de l'identification, de la classification et du positionnement 3D des objets au sein de l'image acquise. Ce moteur permet notamment au système de reconnaître les pièces qu'il voit dans un flux vidéo et décide du meilleur moment pour acquérir les images. L''inspection est  effectuée par le troisième moteur.

Le S70 est capable d’inspecter des objets défilant sur un convoyeur à une vitesse maximale de 0,75 m/s. Avec des temps de cycle réduits à moins de 0,5 seconde, il peut inspecter jusqu'à trois pièces par seconde. Dans l’emballage et le conditionnement, les applications concernent à la fois les défauts de scellage et fermeture ainsi que celles relevant de la pose d’étiquettes. L’Inspekto S70 ne peut pas encore effectuer la reconnaissance optique de caractères (OCR) et lire du texte, mais il peut comparer l'étiquette inspectée aux images d'une étiquette standard pour détecter si c’est la bonne référence, ou bien si elle est mal imprimée, mal positionnée, détachée ou manquante. 

Basé à Ramat Gan, en Israël, Inspekto développe des systèmes de contrôle par vision.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un plaidoyer de la Fnade pour le recyclage des papiers

Profession

Un plaidoyer de la Fnade pour le recyclage des papiers

L’organisation professionnelle indique soutenir les projets de VPK et Norske Skog et surveille le dossier Chapelle Darblay. - Dans un communiqué en date du 17 juin, la Fédération nationale des activités de la[…]

18/06/2021 | PapierCarton ondulé
« C’est en période de crise qu’il faut investir », estime Jean-Louis Louvel, fondateur de PGS

Entretien

« C’est en période de crise qu’il faut investir », estime Jean-Louis Louvel, fondateur de PGS

Le banderolage passe au papier

Economie circulaire

Le banderolage passe au papier

De l’emballage sur VivaTech

Innovation

De l’emballage sur VivaTech

Plus d'articles