Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Hervé Bourrier à la tête de l'UIR

Henri Saporta
Hervé Bourrier à la tête de l'UIR

Hervé Bourrier prend sa fonction dans un contexte tendu.

Le directeur général d’ArcelorMittal France succède à Gilbert de Guerry. -

Directeur général d’ArcelorMittal France, président de la commission Changement climatique d’Entreprise pour l’Environnement (EPE) et vice-président de la Fédération française de l’acier, Hervé Bourrier, 49 ans, a été élu président de l’Union des industries du recyclage (UIR). Il succède à Gilbert de Guerry. Créée il y a dix ans, l’UIR rassemble les grandes organisations professionnelles des industries de production qui assurent le recyclage des différentes matières que sont les métaux, les papiers et cartons, les plastiques et le verre. Soit 21 millions de tonnes de produits usagés qui ont été recyclés en 2010 par 830 entreprises et quelque 99 000 salariés. Hervé Bourrier prend sa fonction dans un contexte tendu : "l’inquiétude monte quant à la volonté réelle de créer en France des conditions favorables au recyclage : face aux difficultés récurrentes d’approvisionnement des capacités de production, le traitement des produits usagés de notre société de consommation ne peut pas être assuré en toute sécurité par des exportations massives dans une logique spéculative", souligne l'UIR dans le communiqué annonçant la nomination d'Hervé Bourrier. L'UIR conclut : "A l’heure d’un choix politique et stratégique sur l’impérieuse nécessité du recyclage de proximité, les cinq organisations professionnelles, rassemblées au sein de l’UIR, se mobilisent à nouveau pour faire entendre leurs convictions et leurs propositions communes". Avec pour vice-président Isabelle Boccon-Gibod pour le Groupement français des papetiers utilisateurs de papiers recyclables (Revipap), le bureau de l'UIR compte Françoise Gérardi pour les emballages en plastique (Elipso), Michel Gardes pour la Fédération des chambres syndicales de l’industrie du verre (FCSIV) et Noël Mangin également pour Revipap.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le PLA de Grandpuits ne plaît pas à la CGT

Social

Le PLA de Grandpuits ne plaît pas à la CGT

Le projet de reconversion de Total est qualifié de « greenwashing » par la centrale syndicale. - L’acide polyactique (PLA) ne semble pas avoir les faveurs de la Confédération générale du[…]

Naissance de Printemps écologique

Profession

Naissance de Printemps écologique

Une palette antiglisse chez Craemer

Une palette antiglisse chez Craemer

L’innovation passe par Emballages Magazine en 2020

Profession

L’innovation passe par Emballages Magazine en 2020

Plus d'articles