Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Hausses et pénuries inquiètent toujours le patronat

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Hausses et pénuries inquiètent toujours le patronat

© Elipso

La CPME et le Medef ont alerté une nouvelle fois les pouvoirs publics. -

« La sortie de crise sanitaire a pour nous des conséquences compliquées. Viande et légumes augmentent de près de 20%, plastiques, cartons de plus de 40%, avec des délais très importants. Nos marges sont en grand danger du fait de ces hausses d'une ampleur jamais vue » : ainsi s’exprime Georges Devesa. Le directeur général de Nutrisens, une entreprise lyonnaise spécialisée dans l'alimentation des personnes âgées ou hospitalisées, souligne qu'il n'aura pas d'autre choix que d'augmenter ses prix. Georges Devesa résume les inquiétudes du patronat face à l'envolée des matières premières et aux risques de pénuries. À la suite d’une nouvelle rencontre avec les pouvoirs publics le lundi 14 juin, la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) craint que « les prix élevés et la pénurie des matières premières impactent de manière non négligeable bon nombre d'activités économiques ». Un véritable casse-tête pour gérer les stocks. « Acheter aujourd'hui à des prix très élevés au risque de rogner les marges ou attendre d'éventuelles baisses au risque de ne pas être livré », c'est là le dilemme pour de nombreux dirigeants. 

Comité de crise

Si la grande consommation est particulièrement touchée avec les hausses simultanées des denrées agricoles et papiers, des cartons, des plastiques, du verre, des métaux et du bois, le bâtiment focalise toutefois l’attention : selon le Mouvement des entreprises de France (Medef), « il s'agit d'un risque systémique » pour les entreprises de ce secteur. Alerté depuis plusieurs mois par les organisations patronales, le gouvernement prend plusieurs dispositions. Annoncé le 20 mai, le dispositif de médiation, destiné à apaiser les tensions créées par les problèmes d'approvisionnement, devrait être mis en place dans quelques semaines. Ministre de l’Économie, Bruno Le Maire prévoit également la création d'un « comité de crise » chargé de faire « remonter les cas de comportements anormaux » au sein de cette filière dans laquelle « la règle doit être la solidarité ». Les pénalités de retard pour les chantiers devraient être levées en cas de pénuries de matières premières.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Economie circulaire

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Le Parlement a définitivement adopté le projet de loi Climat et résilience. Les articles 11, 11 bis et 12 concernent plus particulièrement les emballages avec des échéances en 2025 ou en 2030. - Le[…]

Rovip et Millet-Forestier créent Hyléance

Exclusif

Rovip et Millet-Forestier créent Hyléance

L’empaquetage de l’Arc de triomphe est lancé

Profession

L’empaquetage de l’Arc de triomphe est lancé

Progroup bat un record dans l’ondulé

Carnet

Progroup bat un record dans l’ondulé

Plus d'articles