Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

GS1 US promeut Digital Link

GS1 US promeut Digital Link

Un webinar gratuit est organisé le 18 novembre pour détailler les avantages de ce QR code conçu pour se substituer aux codes-barres. Une révolution qui pourrait avoir lieu en cinq ans. -

Les Etats-Unis seraient-ils en train de bouger sur le GS1 Digital Link ? A en juger par un communiqué de GS1 US en date du 28 octobre, la réponse semble très claire. La branche américaine de l'organisation mondiale de gestion des standards de communication du commerce a publié des recommandations - guidelines - très détaillées pour aider les entreprises à mettre en œuvre Digital Link, un code à deux dimensions (2D) qui se présente, aux yeux des consommateurs, sous la forme d’un code dit Quick Response (QR). Un livre blanc synthétise toutes les informations utiles. Traçabilité, valeurs de la marque, information du consommateur, alerte sur la présence  d'allergènes, proposition de recettes, consignes de tri, gestion automatisée des retraits et des rappels, numéros de lots et intégration de la date limite de consommation (DLC) et de durabilité minimale (DDM), lutte contre les marchés gris : les avantages avancés sont ceux évoqués par Emballages Magazine il y a plus de deux ans. Evoquant des usages « sans limite », GS1 US rappelle que Digital Link assure une entière continuité avec le code-barres historique en intégrant le Global Trade Item Numbers (GTIN).

Toutes les données utiles

Le GS1 Digital Link se présente, en revanche, sous la forme d’un lien - link - qui permet de « rattacher » toutes les données utiles à ce GTIN tout au long de la vie d’un produit. Les témoignages sont assurés par des poids lourds de la grande consommation et de l’industrie : Avery Dennison, Procter & Gamble et Wallmart. Un webinar - gratuit - est organisé le mercredi 18 novembre tandis que GS1 délivre tous les détails nécessaires à cette adresse. Pour mémoire, Emballages Magazine organisait, il y a exactement deux ans, une table-ronde sur lDigital Link. C’était en novembre 2018 sur All4Pack avec le concours de Laurent Tonnelier, président de Mobilead et animateur du groupe de travail Digital Link pour le monde. « Comment garantir la sécurité sanitaire depuis l’affaire Lactalis ? » : tel était l'intitulé du rendez-vous. Depuis ce scandale retentissant mettant en cause du lait en poudre contaminé aux salmonelles, la Cour des comptes, comme des sénateurs, avait plaidé, dans un rapport, pour « l’amélioration de la traçabilité des produits alimentaires préemballés via leurs codes d’identification ». Et relevait cette faille : « la mise en œuvre de cette proposition se heurte toutefois au fait que les codes-barres des produits alimentaires sont aujourd’hui insuffisamment détaillés pour permettre une identification allant jusqu’au niveau du lot de fabrication, comme c’est le cas pour les médicaments. » Et pourtant, rien n’a été fait depuis…

Cinq ans

GS1 US publie également une étude menée avec VDC Research dont le résultat est sans appel : 82% des distributeurs et 92% des marques pourraient déployer Digital Link dans les cinq prochaines années. Craignant la prolifération de solutions propriétaires, GS1 rappelle que le recours à des standards éprouvés est un gage de succès et d’efficacité pour tous les maillons de la chaîne : industriels, marques, distributeurs et consommateurs.

Découvrez l'étude de VDC Research

Découvrez le livre blanc

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Onlineprinters passe à la découpe laser

Investissements

Onlineprinters passe à la découpe laser

L’imprimeur en ligne peut désormais proposer des boîtes pliantes aux dimensions personnalisées. - La vente en ligne d’emballages se développe. Acteur important sur ce segment de marché,[…]

Une mission pour Citeo

Profession

Une mission pour Citeo

Le vrac a son guide

Le vrac a son guide

Les constructeurs italiens exigent le report d'Interpack

Profession

Les constructeurs italiens exigent le report d'Interpack

Plus d'articles