Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Social

Grandpuits : les syndicats divisés sur la grève

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Grandpuits : les syndicats divisés  sur la grève

La CFDT veut signer un accord sur le projet de reconversion de la raffinerie avec la direction de Total quand la CGT s’y oppose. -

Après une nouvelle action le mardi 9 février et une assemblé générale le jeudi 11 février, un accord entre la direction et les syndicats devrait mettre fin à la grève. Mobilisés depuis plusieurs semaines, des salariés de la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne) appartenant à Total dénoncent le projet de reconversion du site. La direction du pétrochimiste salue l’aboutissement du processus social prévu dans le cadre du projet de reconversion du site et la signature des mesures sociales d'accompagnement (MSA) pour les employés du site, « votées par la majorité des organisations syndicales ». D’indiquer : « les entretiens individuels vont pouvoir commencer afin que chaque collaborateur puisse exprimer ses souhaits d'évolution professionnelle et bénéficier d'une solution adaptée à sa situation », a indiqué la direction. Majoritaire, la Confédération française démocratique du travail (CFDT) s’est prononcée « pour la signature d'un accord » avec le soutien de Force ouvrière (FO) et de la Confédération française de l'encadrement et Confédération générale des cadres (CFE-CGC).

Acide polylactique

La Confédération générale du travail (CGT) fustige, pour sa part, la destruction programmée de « 700 emplois » directs et indirects et estime que « signer les MSA dans ce contexte revient à valider l'ensemble du plan de sauvegarde de l'emploi ».  La « majorité » des grévistes reste « opposée à la future organisation », selon le syndicat, qui a indiqué qu'une nouvelle assemblé générale déciderait « des suites du mouvement ». En septembre 2020, Total avait annoncé que le raffinage à Grandpuits cesserait en 2023 pour laisser place à la production de biocarburants et d’acide polylactique (PLA) ainsi qu’à l'exploitation de deux centrales solaires photovoltaïques. Total avait assuré que 250 postes sur les 400 que compte aujourd'hui la plate-forme de Grandpuits et le dépôt associé de Gargenville seraient maintenus.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le HCC critique le projet de loi Climat

Profession

Le HCC critique le projet de loi Climat

Prenant la consigne des emballages en verre en exemple, l’instance pointe « des délais manifestement incompatibles » avec l’urgence climatique. - Un texte utile mais insuffisant : le Haut Conseil pour le climat a[…]

Pâte à papier : sortie de crise pour Tarascon ?

Défaillance

Pâte à papier : sortie de crise pour Tarascon ?

Franprix se met au vrac avec FM Logistic

Profession

Franprix se met au vrac avec FM Logistic

Jacques Dupenloup promu chez Stäubli

Carnet

Jacques Dupenloup promu chez Stäubli

Plus d'articles