Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Social

Fibre Excellence en quête d’un repreneur

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Fibre Excellence en quête d’un repreneur

Le producteur de pâte à papier est en cessation de paiement. -

Après le mouvement de grève entamé le 21 septembre, c’est désormais la menace de la liquidation judiciaire qui plane sur l'usine de pâte à papier Fibre Excellence à Tarascon (Bouches-du-Rhône). Malgré les négociations, la direction a décidé de déclarer la cessation de paiements le vendredi 2 octobre et de recourir à la protection du tribunal de commerce de Toulouse (Haute-Garonne), le siège social étant installé à proximité dans la deuxième usine de Saint-Gaudens. En quête d’un repreneur, le site détenu par le canadien Paper Excellence depuis 2010 est désormais sous haute surveillance : « Les services de l'État, mobilisés depuis plusieurs jours autour de la situation de l'entreprise Fibre Excellence […prennent acte de la décision de ses dirigeants de se déclarer en cessation de paiements, et de placer l'entreprise sous la protection du tribunal de commerce », indique la préfecture des Bouches-du-Rhône. Quelque 300 personnes travaillent dans l'usine tandis que 3 000 emplois indirects, notamment dans la filière du bois, sont concernés. Selon le Syndicat des exploitants forestiers et scieurs Alpes-Méditerranée (Sefsam), l’usine consomme 1,2 million de tonnes de résineux, dont la moitié vient de la région. L’État a fait savoir qu'il « sera présent pour accompagner le site pendant la période d'observation ». En 2018, Nicolas Hulot, alors ministre de l'Environnement, avait pourtant sélectionné l’usine comme adaptée à la production d’énergie verte grâce à la biomasse.

Volet judiciaire

Il faut ajouter au volet social, un volet judiciaire. À la suite des plaintes de riverains et d’organisations non gouvernementales (ONG) telles que l’Association de défense de l’environnement rurale (Ader), la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal) avait fait état d’un « non-respect d'un certain nombre de réglementations ». Accusée depuis une dizaine d’années d’émettre des substances polluantes dont des métaux lourds et des oxydes d'azote, Fibre Excellence, classé Seveso, est depuis impliqué dans un procès renvoyé au 6 janvier 2021. Le nombre conséquent de parties civiles – 143 – a fait pencher le tribunal pour un supplément d’informations. Les plaignants dénoncent notamment un chantage à l'emploi. Le procès avait déjà été reporté en septembre en raison du confinement durant le premier semestre 2020.

Société du canadien Paper Excellence, Fibre Excellence produit 250 000 tonnes de pâte à Tarascon et 300 000 à Saint-Gaudens. L’entité canadienne est détenue par Jackson Widjaja dont la famille dirige Asia Pulp and Paper (APP), le géant indonésien du papier et du carton.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Coala Coversafe élimine les coronavirus

Innovation

Coala Coversafe élimine les coronavirus

Antalis lance un film dont les propriétés antimicrobiennes sont issues de « microsphères de céramique minérale » révolutionnaires mises au point par Pylote. Coala Coversafe : telle est la[…]

Rendez-vous avec la plasturgie le 19 novembre

Profession

Rendez-vous avec la plasturgie le 19 novembre

Tensions sur le prix du bois à palette

Indicateurs

Tensions sur le prix du bois à palette

Charles Girault recruté chez MG-Tech

Carnet

Charles Girault recruté chez MG-Tech

Plus d'articles