Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Réglementation

Feu vert pour l’UVE d’Ivry-sur-Seine

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Feu vert pour l’UVE d’Ivry-sur-Seine

Le projet de reconstruction divise élus, ONG et associations depuis quinze ans.

Le projet divise élus, organisations non gouvernementales (ONG) et associations :  depuis quinze ans maintenant, l’avenir de l’usine d'incinération d'ordures ménagères d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), qui regroupe 84 communes d'Ile-de-France réunies au sein du Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères (Syctom), est au cœur d'affrontements politiques et judiciaires. Desservant 15 communes, cette unité de valorisation énergétique (UVE), construite en 1969, est la plus grande d’Europe avec une capacité de 730 000 tonnes. L’équipement fournit de l’énergie et de l’eau chaude à la Compagnie parisienne de chauffage urbain : grâce aux énergies renouvelables et de récupération, la CPCU estime que son réseau de chaleur contribue au recul du chauffage au fioul comme le prévoient le plan Climat-air-énergie de la Ville de Paris et Plan Climat Energie Air Territoriale (PCEAT) afin de parvenir à la neutralité carbone.

Usine de valorisation organique

En 2019, le collectif local 3R et Zéro Waste France, estimant que la prévention devait être privilégiée, ont déposé trois recours devant les tribunaux. Le tribunal administratif de Melun (Seine-et-Marne) a validé, jeudi 26 mars, le projet de reconstruction d’une UVE d’une capacité de 350 000 tonnes. « Le préfet du Val-de-Marne a qualifié ce projet d'intérêt général par un arrêté du 19 février 2016 et, le 28 septembre 2018, a délivré le permis de construire au Syctom autorisant la destruction de l'ancienne usine et l'édification d'une nouvelle unité d'incinération », indique le tribunal qui confirme la « légalité » des décisions prises dans « l’intérêt général ». La reconstruction de l’UVE est estimée à 550 millions d'euros. Deuxième volet du projet, la création d'une usine de valorisation organique (UVO) fait toujours l'objet d'un moratoire. La France doit généraliser le tri, la collecte et la valorisation des biodéchets à partir de 2023.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Braincube ou le miracle du « big data »

Technologie

Braincube ou le miracle du « big data »

L’entreprise auvergnate prépare une nouvelle levée de fonds pour asseoir sa croissance - À Issoire (Puy-de-Dôme), Braincube a fait du « big data » son cheval de bataille. Implantée[…]

14/04/2021 | Industrie
Étiquettes : Lecta rejoint Celab

Profession

Étiquettes : Lecta rejoint Celab

Deux nouveaux adhérents à l’ACDV

Economie circulaire

Deux nouveaux adhérents à l’ACDV

La palette Europe résiste à la crise

Indicateurs

La palette Europe résiste à la crise

Plus d'articles