Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

COR

Implanté à Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône) avec 80 salariés, Ferrigno est spécialisé depuis une cinquantaine d'années dans la conserverie de produits de la mer. Avec une spécialité, les sardines haut de gamme. L'entreprise développe une trentaine de produits, conserves de sardines et thons de Méditerranée, maquereaux, plats cuisinés et sauces. « Nos machines d'operculage allient productivité, fiabilité et faible investissement. Nous voulions développer la consommation. C'est à Soca, implanté à Oyonnax (Ain), une entreprise de la Plastic Valley, que nous avons fait appel pour les machines qui relèvent de 700 000 euros d'investissements. Le site de 7 000 mètres carrés est notamment équipé d'une unité de thermoscellage. En effet, nous substituons progressivement à nos emballages traditionnels des barquettes plus actuelles », explique le directeur, Dominique Ferrigno. En 2003, Ferrigno a produit 3 000 tonnes de sardines et de poissons bleus et 1 500 tonnes de plats cuisinés. Ces investissements participeront à l'accroissement de 15 % du chiffre d'affaires. Il devrait avoisiner les 14 millions d'euros cette année.

Barquettes thermoformées. « Le thermoscellage permettra d'attaquer la restauration hors foyer (RHF). Les sardines dans les gros boîtages sont écrasées. La barquette thermoscellée permet de mettre le poisson à plat dans son huile, avec une manipulation plus aisée qu'une boîte que l'on démoule ». Autre avantage : la stérilisation des barquettes en plastique en autoclave offre une conservation à température ambiante pendant 12 à 18 mois. Et, en outre, les plats sont réchauffables au micro-ondes. Le conditionnement des plats cuisinés se fait sur lignes d'operculage Soca aux cadences de 400 à 1 600 barquettes à l'heure. Les matériaux utilisés pour ces contenants (thermoformage par coextrusion de la feuille plastique jusqu'à 1,8 millimètre d'épaisseur) sont des polypropylènes, de l'Evoh et du polypropylène multicouche adapté à la stérilisation.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Des déchets sauvages préoccupants

Profession

Des déchets sauvages préoccupants

L'Ademe explique pourquoi des emballages se retrouvent sur la voie publique. - Dans une étude très complète intitulée Caractérisation de la problématique des déchets sauvages en date du[…]

Packhelp vise la France

Profession

Packhelp vise la France

Statu quo pour l’usage unique en France

Statu quo pour l’usage unique en France

IMA en forte croissance

Résultats

IMA en forte croissance

Plus d'articles