Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Résultats

Face au Covid, l’aérosol s’est affaibli en 2020

Pierre Monnier

Sujets relatifs :

, ,
Face au Covid, l’aérosol s’est affaibli en 2020

© DR

Le Comité français des aérosols (CFA) a dévoilé les chiffres de l’activité 2020 du secteur. Sans surprise, le remplissage a chuté de 5,9 %, soit 40 millions d’unités produites en moins. –

C’est une répercussion directe de la crise sanitaire. Sur l’année 2020, le remplissage des générateurs d’aérosols accuse une baisse de 5,9 % de son activité. Si cette baisse était prévisible, le Comité français des aérosols (CFA) indique qu’elle a été nuancée par la production de produits répondant aux contraintes sanitaires de l’épidémie de Covid-19. La France devrait rester une place forte de l’aérosol en Europe bien que les chiffres de la Fédération européenne de l’aérosol (FEA) ne seront publiés qu’au mois de septembre.

Protection contre le coronavirus

Les soins du corps sont en chute de 8,4 % avec une forte baisse des déodorants et antitranspirants (–23 %) ainsi que des mousses capillaires et des laques (–17 %). Des produits qui font partie d’une catégorie délaissée par les consommateurs à l’heure des confinements. Pour autant, les mousses et gels de rasage sont moins touchés, avec une diminution d’activité de seulement 3 %. Le segment qui intègre les produits solaires, les brumisateurs, les shampoings secs et autres produits bénéficie des solutions de protection contre le coronavirus. Grâce aux gels hydroalcooliques conditionnés dans des générateurs d’aérosols (15 millions d’unités produites), la section est en croissance de 20 %.

Pour la maison, 66,2 millions d’emballages ont été remplis, soit une hausse d’activité de 10 %. Cela est principalement dû aux produits d’assainissement de l’air (+11 %), mais aussi à la législation biocide en France qui depuis 2019 a permis de stabiliser le segment des insecticides et produits horticoles (+4,1 %). Les produits de nettoyage et d’entretien sont en baisse de 36 %, malgré une croissance exceptionnelle des désinfectants qui représentent 6,17 millions d’unités en 2020 contre 1,96 million en 2019 (+215 %).

Dynamisme et réactivité

Enfin, les autres segments d’activité se maintiennent, avec une très légère baisse de 0,4 %. Si l’automobile, les peintures et l’industrie (–3,1 %) ou encore la pharmacie (–1,9 %) se tassent, l’alimentaire reprend des couleurs avec une hausse de 106 % consécutive à la forte chute du domaine en 2018.

Le CFA s’attend désormais à une reprise de l’activité en 2021, tout en soulignant le caractère exceptionnel de l’année en cours. L’association professionnelle a pointé le dynamisme et la réactivité de ses membres pour se réorienter vers des produits sanitaires. Cette production devrait être maintenue pour répondre aux demandes des consommateurs. Une hausse de ce segment est même probable en 2021.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’industrie des tubes sous la pression du prix des matières premières

Profession

L’industrie des tubes sous la pression du prix des matières premières

Comme l’ensemble des emballages, le tube subit une flambée des prix de l’aluminium et des plastiques. Selon l’Association des fabricants de tubes européens, les bilans des fabricants sont considérablement[…]

Du bon usage des emballages...

Profession

Du bon usage des emballages...

Igus sauvé par le commerce en ligne

Résultats

Igus sauvé par le commerce en ligne

Carbios lève 114 millions d’euros

Economie circulaire

Carbios lève 114 millions d’euros

Plus d'articles