Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

ExxonMobil construit sa première usine de recyclage avancé

Arnaud Jadoul
ExxonMobil construit sa première usine de recyclage avancé

Le site ExxonMobil de Baytown (Texas).

Le groupe pétrochimique traitera 30 000 tonnes de déchets plastique par an à Baytown, au Texas (États-Unis). -

ExxonMobil va construire sa première usine de recyclage chimique à grande échelle à Baytown, au Texas (États-Unis). Le pétrochimiste y exploitera le procédé qu’il a mis au point et qu’il teste depuis février dernier sur le même site. L’expérimentation lui a déjà permis de recycler 1000 tonnes de déchets plastique, « soit l’équivalent de 200 millions de sacs de caisse », selon un communiqué du groupe énergétique, et de démontrer la faisabilité du traitement de 50 tonnes par jour. La production de polymères circulaires certifiés qui en découle sera commercialisée d’ici à la fin de l’année. Opérationnelle d’ici à fin 2022, la nouvelle unité disposera d’une capacité initiale de recyclage de 30 000 tonnes. Celle-ci « pourrait être étendue rapidement si une politique et des réglementations efficaces reconnaissant les avantages du recyclage avancé sur le cycle de vie sont mises en œuvre pour les systèmes de collecte et de tri des déchets plastique ménagers et industriels », indique ExxonMobil.

500 000 tonnes dans le monde

« La disponibilité d'une capacité de recyclage avancé fiable jouera un rôle important dans la lutte contre les déchets plastique dans l'environnement, et nous évaluons le déploiement à grande échelle dans d'autres endroits du monde », déclare Karen McKee, présidente du groupe. De fait, ExxonMobil planifie la construction d’usines d’une capacité totale d’environ 500 000 tonnes dans le monde entier au cours des cinq prochaines années. En France, le groupe collabore avec Plastic Energy sur une unité de recyclage avancé à Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine-Maritime), qui devrait traiter 25 000 tonnes de déchets plastique par an lorsqu'elle démarrera en 2023, avec un potentiel d'expansion supplémentaire pour atteindre une capacité annuelle de 33 000 tonnes. Il évalue également des sites aux Pays-Bas, sur la côte américaine du golfe du Mexique, au Canada et à Singapour. Le groupe est également associé à Agilyx au sein de Cyclyx International, dont l'objectif est de développer des solutions innovantes pour la collecte et le prétraitement de grands volumes de déchets en plastique.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Neste et Ravago associés dans le recyclage chimique

Economie circulaire

Neste et Ravago associés dans le recyclage chimique

Les deux entreprises vont construire aux Pays-Bas une unité d’une capacité de traitement de 55 000 tonnes de déchets plastiques mélangés. - Le finlandais Neste, spécialiste des carburants[…]

Un financement pour la marque « OK Recycle »

Economie circulaire

Un financement pour la marque « OK Recycle »

Xeikon améliore son offre dans le jet d’encre UV

Technologie

Xeikon améliore son offre dans le jet d’encre UV

Total Corbion PLA ajoute le recyclé à son offre

Economie circulaire

Total Corbion PLA ajoute le recyclé à son offre

Plus d'articles