Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Editorial

Emballage : le retour du fantôme économique…

Emballage : le retour du fantôme économique…

Les dernières statistiques de l’Insee donnent-elles une photographie réaliste de l'emballage ? Pour l'année 2019, Emballages Magazine évalue à 31,2 milliards d’euros le chiffre d’affaires des 500 premiers établissements contre 18,3 pour l’ensemble de la filière selon l’Insee. Soit un écart spectaculaire de 12,9 milliards d'euros au minimum ! -

Quel périmètre pour définir au plus juste le poids économique des industries de l’emballage et du conditionnement ? Complexe, la question se pose régulièrement avec des réponses plus ou moins complètes. Depuis vingt ans maintenant, Emballages Magazine publie, au mois de décembre, son Top 500 réalisé à partir des comptes déposés par les fournisseurs d’emballages et d’équipements auprès des greffes de tribunaux de commerce. Exclusif, ce classement est le fruit d’un patient et permanent travail de recoupement de multiples codes d’activité car l’emballage n’existe pas en tant que tel dans la nomenclature des activités françaises (NAF) ou activité principale exercée (APE). Spécialisé dans les machines de soufflage des bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET), Sidel (Tetra Laval) relève, par exemple, de la fabrication de machines pour le travail du caoutchouc ou des plastiques (2896Z) quand Tetra Pak, une autre société de Tetra Laval, œuvre dans la fabrication de cartonnages (1721B). Rien n’indique que ces deux entreprises sont des poids lourds de l’emballage des boissons et des liquides alimentaires. Ce classement des établissements implantés en France est néanmoins représentatif : en analysant les neuf premiers mois de l’année 2020 pour délivrer à ses lecteurs un indicateur avancé, Emballages Magazine a obtenu une baisse de -9%, une[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Inapa référence Bindakote de Favini

Profession

Inapa référence Bindakote de Favini

Le distributeur propose une gamme adaptée à l’impression numérique. - Exit le Chromolux ! Pour remplacer ce papier pour étiquette de l’allemand Zenders dans son offre, Inapa a retenu la gamme Bindakote que[…]

Le projet de loi Climat et résilience en séance plénière au Sénat

Profession

Le projet de loi Climat et résilience en séance plénière au Sénat

Boa Concept entre en Bourse

Stratégie

Boa Concept entre en Bourse

Pellenc ST fait le pari de la collaboration

Economie circulaire

Pellenc ST fait le pari de la collaboration

Plus d'articles