Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Eastman propose le recyclage par méthanolyse

Arnaud Jadoul
Eastman propose le recyclage par méthanolyse

Le chimiste américain voudrait exploiter la technologie à l’échelle commerciale d’ici à deux ou trois ans. -

Eastman, le spécialiste américain des matériaux spéciaux, notamment des copolyesters, s’invite dans la compétition du recyclage chimique des plastiques. Le groupe propose le procédé de la méthanolyse pour décomposer les produits à base de polyester dans leurs blocs de base polymères par dissolution dans l’alcool méthylique. Ces blocs peuvent alors être réintroduits dans la production de nouveaux polyesters.

Eastman déclare compter plus de 30 ans d’expérience dans cette technique de recyclage qui permet de traiter des déchets de mauvaise qualité, généralement destinés à l’incinération ou à la décharge, et d’obtenir des polymères aptes au contact alimentaire. Le groupe indique encore mener actuellement une étude de faisabilité technique sur la conception et la construction d’une usine de méthanolyse à l’échelle commerciale « en vue de répondre à la demande de ses clients ». Il ajoute avoir déjà « amorcé des discussions préliminaires avec des partenaires potentiels de l’ensemble de la chaîne de valeur pour en envisager la réalisation », l’objectif étant de « parvenir à l’exploitation à pleine échelle d’un centre de recyclage circulaire dans un délai de 24 à 36 mois ».

Groupe chimique basé à Kingsport (Tennessee), aux États-Unis, Eastman réalise un chiffre d’affaires de quelque 10 milliards de dollars et emploie 14 500 salariés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Des déchets sauvages préoccupants

Profession

Des déchets sauvages préoccupants

L'Ademe explique pourquoi des emballages se retrouvent sur la voie publique. - Dans une étude très complète intitulée Caractérisation de la problématique des déchets sauvages en date du[…]

Packhelp vise la France

Profession

Packhelp vise la France

Statu quo pour l’usage unique en France

Statu quo pour l’usage unique en France

IMA en forte croissance

Résultats

IMA en forte croissance

Plus d'articles