Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

E-commerce : « le carton, c’est super bon »

E-commerce : « le carton, c’est super bon »

Jean-Christophe Bugeon est le patron de Smurfit Kappa France.

Alors que Colissimo annonce un plan d’investissements de 450 millions d’euros, Jean-Christophe Bugeon était l’invité d’Europe 1 le jeudi 18 novembre.

Dans la perspective des fêtes de fin d’année, Amazon annonce vouloir remplacer les enveloppes en plastique par des équivalents en papier ou en carton « plus facilement recyclables ». Analysée par Sophie Fay sur France inter le mardi 16, comme un clin d'oeil matutinal improbable à l'ouverture du salon Prod & Pack, cette annonce du géant américain du commerce en ligne s’inscrit dans la logique de la signature au mois de juillet 2021 d’une charte « pour une logistique responsable » entre la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad) et le ministère de la Transition écologique. Quatorze acteurs du commerce en ligne, comme CDiscount, Fnac Darty ou Veepee – à l’exception notable d’Amazon – se sont engagés pour un « e-commerce plus durable ». Les points 5 et 6 sont ainsi formulés : « Conduire des actions de réduction du volume des emballages de livraison pour au moins 75% des produits ou des colis d’ici au 31 décembre 2024, notamment en supprimant le suremballage lorsque l’emballage fournisseur le permet, en diminuant les vides par l’utilisation d’emballages fabriqués sur mesure ou adaptés à la taille du produit ou à travers l’expérimentation de solutions de réemploi des contenants et emballages, et rendre compte chaque année, à partir de cette date, de l’optimisation des emballages de livraison ainsi obtenue » et « n’utiliser que des emballages de livraison en matières principales recyclées, recyclables ou réutilisables, privilégier les matériaux d’emballage au meilleur bilan environnemental, et rendre compte chaque année des matériaux utilisés pour les emballages : taux de matériaux recyclés, recyclables ou réutilisables ou issus d’approvisionnements certifiés ».

Matières premières

Dans un contexte de très forte croissance comme l’indique l’investissement de 450 millions d’euros de Colissimo (La Poste) afin de pouvoir livrer  un milliard de colis, ce canal de vente fait face à un double enjeu écologique et économique. Invité de Dimitri Pavlenko sur Europe 1 le jeudi 18 novembre, Jean-Christophe Bugeon revient sur ces deux dimensions. Rappelant que « sans carton, il n’y a pas de livraison pour le e-commerce », le patron de Smurfit Kappa France, spécialiste du carton ondulé, détaille notamment les tensions sur les approvisionnements et l’inflation des matières premières, les papiers et cartons à recycler (PCR), le bois et les colles. Conclusion : dans le cadre de la transition écologique marquée par un rejet de plastiques désormais moins « fantastiques », « le carton, c’est super bon ». Mais attention aux colis pleins de vide, un « irritant » pour les consommateurs ! 

La Fevad s'engage pour une logistique responsable

Jean-Christophe Bugeon sur Europe 1

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Jungheinrich lance l’Ere 225i

Technologie

Jungheinrich lance l’Ere 225i

Ce transpalette porté debout est le premier du marché à être conçu autour de la batterie lithium-ion, gage de puissance et de compacité. - Plus petites que les batteries traditionnelles, plus puissantes[…]

14 000 visiteurs pour Prod & Pack

Rendez-vous

14 000 visiteurs pour Prod & Pack

La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

Economie circulaire

La production de bioplastiques va tripler d’ici à 2026

MGJ passe sous pavillon américain

Acquisitions

MGJ passe sous pavillon américain

Plus d'articles