Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Acquisitions

« Devenir leader de l’étiquette premium en Europe du Sud » : les ambitions du président d'Alliance étiquettes

Tiziano Polito

Sujets relatifs :

, ,
« Devenir leader de l’étiquette premium en Europe du Sud » : les ambitions du président d'Alliance étiquettes

Olivier Laulan, Pdg d'Alliance étiquettes.

© Alliance étiquettes

Alliance étiquettes enchaîne les acquisitions. Avec la reprise de 5 Sept étiquette, l’entreprise devient un acteur majeur du marché français. Impression numérique, web-to-print, diversification vers la cosmétique et la santé… Le président du groupe, Olivier Laulan, détaille sa stratégie pour conquérir le marché de l’étiquette premium. –

Alliance étiquettes a annoncé le rachat de son concurrent 5 Sept étiquette, le 16 mars. Avec cette huitième acquisition en seulement cinq ans, l’entreprise devient un acteur de poids sur le marché français de l’étiquette. Appuyé par Activa capital depuis 2015, le groupe girondin réalise 65 millions d’euros de chiffre d’affaires et compte 430 salariés. Rencontre avec son président Olivier Laulan.

Emballages Magazine : Pourquoi avez-vous racheté 5 Sept étiquette ?

Olivier Laulan : La société était en vente. Nous avons pensé que c’était une bonne opportunité pour trois raisons essentiellement : sa présence sur le marché de la cosmétique, un segment sur lequel nous sommes absents ; son emplacement géographique, qui complète idéalement notre présence sur le territoire hexagonal si l’on considère l’arc allant de la Bretagne, au Nord-Ouest, jusqu’à Nice, au Sud-Ouest ; le savoir-faire de la société dans le web-to-print, une technologie d’avenir, 100% numérique, qui risque de bousculer les codes du métier à l’avenir.

« En termes de délais et de coût, le web-to-print représente l’avenir »

Croyez-vous dans le potentiel de l’impression numérique ?

Nous avons été le premier client de HP Indigo dans le Sud-Ouest à oser imprimer de l’étiquette viticole. À l’époque, en 2005, personne n’y croyait. Aujourd’hui le numérique est devenu incontournable dans notre activité, car nous pouvons imprimer 100 000 étiquettes de vin pour le même château avec de multiples déclinaisons selon le distributeur ou client. Nous possédons aujourd’hui huit presses numériques HP, plus les trois que nous apporte en dot 5 Sept étiquette, dont deux Domino jet d’encre très complémentaires des nôtres. Elles nous[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Une mission pour Citeo

Profession

Une mission pour Citeo

L’organisme agréé s’est donné une « raison d’être » afin de « répondre à l’urgence écologique ». « Pour répondre à[…]

Le vrac a son guide

Le vrac a son guide

Les constructeurs italiens exigent le report d'Interpack

Profession

Les constructeurs italiens exigent le report d'Interpack

Marceau vérifie les palettes chez Dossin Entrepôt

Investissements

Marceau vérifie les palettes chez Dossin Entrepôt

Plus d'articles