Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Sécurité sanitaire

Des substances nocives dans les trois quarts des produits en plastique de consommation courante

Arnaud Jadoul
Des substances nocives dans les trois quarts des produits en plastique de consommation courante

© Lisa Zimmermann

Une équipe de scientifiques allemands a testé 34 produits constitués de huit polymères différents. -

Pots de yaourt, flacons de shampoing, bouteilles de soda…, le plastique est omniprésent dans les produits de consommation courante. Mais sont-ils vraiment inoffensifs, s’est demandé le groupe allemand de recherche PlastX, piloté par l'Institut de recherche sociale et écologique de Francfort, en collaboration avec l’université Goethe, de Francfort également, l’Institut Max-Planck de recherche sur les  polymères et l’université norvégienne des sciences et technologies. Ses conclusions, publiées dans la revue Environmental Science & Technology, mardi 17 septembre : 74% des 34 produits analysés in vitro, sur des bactéries ou des cellules, contiennent des substances chimiques toxiques. En outre, une grande partie d’entre elles ne sont pas identifiables.

Huit polymères

Les produits étudiés ont été choisis en fonction de l’importance de leur présence dans les déchets municipaux. Outre ceux déjà cités, barquettes de légumes, sachets de bonbons, éponges de bain pour enfants ou tampons à récurer la vaisselle ont été examinés. Ils étaient constitués de huit types de polymères : polychlorure de vinyle (PVC), polyuréthane (PU), polystyrène (PS), polypropylène (PP), polyéthylène haute et basse densité (PEhd et PEbd), polyéthylène téréphtalate (PET), acide polylactique (PLA)… À la connaissance des auteurs, il s'agit de la première étude qui analyse et compare plusieurs types de plastique dans une série d'essais[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Interroll augmente la cadence dans le stockage de palettes

Technologie

Interroll augmente la cadence dans le stockage de palettes

L’équipementier propose une solution intégrée, combinant un transstockeur dynamique et une navette de transfert pour traiter et ranger jusqu’à 100 palettes à l’heure. - Réceptionner,[…]

Un nouveau président pour Messe Düsseldorf

Profession

Un nouveau président pour Messe Düsseldorf

Omron dope ses robots mobiles

Technologie

Omron dope ses robots mobiles

Transcontinental se désengage du papier et du polypropylène tissé

Acquisitions

Transcontinental se désengage du papier et du polypropylène tissé

Plus d'articles