Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

Des polymères recyclés chimiquement bientôt en France

Des polymères recyclés chimiquement bientôt en France

Plastic Energy va construire une usine de recyclage « avancé » à Notre-Dame de Gravenchon (Seine-Maritime) pour approvisionner ExxonMobil en huile de pyrolyse. -

2023 devrait être l’année du recyclage chimique en France. Après les annonces d’Ineos Styrolution et Trinseo et de Total en septembre dernier, qui concernent, l'une, le traitement du polystyrène à Wingles (Pas-de-Calais),  et l'autre, celui des plastiques à Grandpuits (Seine-et-Marne), une troisième usine va voir le jour dans deux ans, à Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine-Maritime), cette fois. En effet, le britannique Plastic Energy et l’américain ExxonMobil ont conclu un accord de partenariat pour produire des « polymères circulaires certifiés à haute valeur ajoutée » à partir de déchets plastique difficiles à recycler. « Sur la base des plans actuels, le projet devrait être l'une des plus grandes usines de recyclage avancé en Europe, avec une capacité initiale de 25 000 tonnes de déchets plastique par an, et des plans pour passer à 33 000 tonnes dans un avenir proche », indiquent les deux entreprises dans un communiqué.

Plan France Relance

Selon les termes des accords conclus, Plastic Energy construira, possédera et exploitera une usine de recyclage avancéeadjacente au complexe pétrochimique de Notre Dame de Gravenchon d'ExxonMobil. Cette unité convertira les déchets plastiques mixtes difficiles à recycler en huile de pyrolyse Tacoil qui servira à la production de polymères circulaires certifiés, de qualité équivalente à[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Wyca Robotics lève 1,6 million d’euros

Investissements

Wyca Robotics lève 1,6 million d’euros

La société spécialisée dans les véhicules à guidage automatique « indoor » veut accélérer son développement. -  L’automatisation de l’intralogistique[…]

20/09/2021 | RobotsLogistique
Dernière ligne droite pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

Profession

Dernière ligne droite pour le cru 2021 de l'Oscar de l'emballage

DS Smith investit à Saint-Étienne-du-Rouvray

Economie circulaire

DS Smith investit à Saint-Étienne-du-Rouvray

Comexi investit dans ses showrooms

Investissements

Comexi investit dans ses showrooms

Plus d'articles