Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

Des perturbateurs endocriniens très politiques

Henri Saporta
Des perturbateurs endocriniens très politiques

Une centaine de scientifiques estiment, dans une tribune, que les industriels utilisent  la technique de “la manufacture du doute” pour empêcher toute réglementation. -

"Jamais l'humanité n'a été confrontée à un fardeau aussi important de maladies en lien avec le système hormonal" : le ton est grave et alarmiste. Dans une tribune intitulée "Perturbateurs endocriniens : halte à la manipulation de la science", publiée dans Le Monde daté du 30 novembre avec un appel de Une, une centaine de scientifiques européens et américains dénoncent les "intérêts industriels" qui "déforment délibérément des preuves scientifiques" pour empêcher une réglementation des perturbateurs endocriniens d’aboutir. "Le projet d'établir une réglementation de ce type dans l'Union européenne est activement combattu par des scientifiques fortement liés à des intérêts industriels, produisant l'impression d'une absence de consensus, là où il n'y a pourtant pas de controverse scientifique", affirment les signataires. Les auteurs soulignent que la méthode utilisée dite de "la manufacture du doute" consiste à déformer volontairement des preuves scientifiques pour créer le sentiment d'une controverse. La remise en cause du réchauffement climatique ou des méfaits du tabac relève de la même technique. Cette tribune est publiée alors que l'Union européenne n'a toujours pas proposé une définition des perturbateurs endocriniens qui doit permettre d'encadrer leur utilisation. Avec plus de deux ans de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

CBA se repositionne autour du sens et de l'utilité

CBA se repositionne autour du sens et de l'utilité

L’agence de design souhaite se développer autour de l’Empreinte utile, son nouveau concept déposé. – Comment le design peut appuyer le message d’une marque ? C’est à cette question[…]

10/12/2018 | Design
L'ONU renforce sa lutte contre le plastique

L'ONU renforce sa lutte contre le plastique

Vincent Boggio dirige Distriplast

Carnet

Vincent Boggio dirige Distriplast

Videojet limite les erreurs de l’opérateur

Videojet limite les erreurs de l’opérateur

Plus d'articles