Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Des filigranes numériques pour mieux recycler les emballages

Des filigranes numériques pour mieux recycler les emballages

Comme sur ce prototype de Mondi, les filigranes numériques sont des codes imperceptibles à l'oeil nu.

Le projet HolyGrail 2.0 est lancé par l’association des industries de marque et 88 entreprises et organisations de la filière de l’emballage. -

La technologie des filigranes numériques vient de connaître une avancée majeure. L’Association européenne des marques (AIM) et 88 entreprises et organisations* représentant l’ensemble de la chaîne de valeur de l’emballage, des matières premières aux produits finis, viennent, en effet, de lancer l’initiative HolyGrail 2.0 pour développer cette technologie qui vise à faciliter le tri et améliorer les taux de recyclage des emballages dans l’Union européenne, pour progresser vers une économie réellement circulaire.

Passeport numérique de recyclage

Les filigranes numériques sont des codes imperceptibles à l’œil nu, de la dimension d’un timbre-poste, qui sont apposés sur les emballages des produits de consommation. Ils peuvent contenir une grande variété d’informations, telles que le nom du fabricant, le type de plastique utilisé et la composition des multicouches, le caractère alimentaire du contenant ou non, etc. À l’arrivée de l’emballage dans un centre de tri des déchets, cette marque peut être détectée et décodée à l’aide d’une caméra haute résolution standard, pour que le produit puisse être dirigé vers les flux correspondants. Ce procédé doit ainsi permettre de renforcer l’efficacité et la précision des flux de tri, d’une part, et d’améliorer la qualité des matériaux recyclés sur l’ensemble de la chaîne de valeur, d’autre part. Ce « passeport numérique de recyclage » peut aussi être utilisé pour mieux informer le consommateur et renforcer la traçabilité des articles.

Projet industriel pilote

Le projet HolyGrail 2.0 émane d’une initiative de la Fondation Ellen MacArthur qui, dans le cadre du programme pour une nouvelle économie du plastique, a étudié différentes innovations destinées à améliorer le recyclage postconsommation. À l’issue des recherches, les filigranes numériques sont apparus comme la technologie la plus prometteuse pour la majorité des parties prenantes, validée de surcroît sur une ligne de tri-test. Bénéficiant d’une portée plus large désormais, HolyGrail 2.0 va porter sur le lancement d’un projet industriel pilote. Son objectif est de démontrer concrètement la viabilité de la technologie et de mener une analyse de rentabilité à grande échelle.

 

*Membres de HG 2.0 : AB InBev ; All4Labels ; Alpla ; Amcor ; APK ; Arburg ; Arla Foods ; Avery Dennison ; Beiersdorf ; Berry Global ; Borealis ; Braskem ; Ceflex ; Citeo ; The Coca-Cola Company ; Colgate Palmolive ; Constantia Flexibles ; Dagsam ; Danone ; DanskRetursystem ; Digimarc ; DM Drogerie Markt ; Dow ; Dr. Oetker ; Elif Holding ; Elopak ; Essity ; Expra ; Filigrade ; Finat ; Foboha ; General Mills ; Gizeh Verpackungen ; Greiner Packaging ; GS1 Europe ; Henkel ; HL Repro ; Intermat Flexible Packaging ; IPL ; ITC Packaging ; Jabil Packaging Solutions ; Janoschka ; Johnson & Johnson ; Jokey ; Kellogg ; Kellpo ; Kiefel Packaging ; Klöckner Pentaplast ; The Kraft Heinz Company ; Logoplaste ; L’Oréal ; Miko Pac ; Mondelez International ; Mondi ; MultiColor Corporation / Verstraete IML ; Nestlé ; Orkla ; Pac Worldwide ; Paccor ; Pellenc ; PepsiCo ; Plastics Recyclers Europe ; Plus Pack ; Pöppelmann ; Procter & Gamble ; Reclay Group ; Reifenhauser Group ; Rewe Group ; Rossmann ; Saueressig ; Schawk! Juelich ; Sick ; Siegwerk ; Sleever International ; Spies Kunststoffe ; Suez ; Sulayr Global Service ; Tetra Pak ; Tomra ; Unilever ; Vandemoortele ; Veolia ; Verpa ; Viappiani Printing ; Ville de Copenhague ; Wipak ; Wrap.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Trois alternatives pour économiser 380 000 tonnes de plastique

Economie circulaire

Trois alternatives pour économiser 380 000 tonnes de plastique

Le WWF publie un rapport réalisé avec le cabinet EY, Le Plastique, ça n’emballe plus ?, qui étudie les alternatives aux emballages plastique à usage unique, évalue leur[…]

Comexposium en procédure de sauvegarde

Profession

Comexposium en procédure de sauvegarde

Les prix des plastiques en août 2020

Indicateurs

Les prix des plastiques en août 2020

Rendez-vous le 7 octobre avec Emballages Magazine

Profession

Rendez-vous le 7 octobre avec Emballages Magazine

Plus d'articles