Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

Des filigranes numériques pour mieux recycler les emballages

Des filigranes numériques pour mieux recycler les emballages

Comme sur ce prototype de Mondi, les filigranes numériques sont des codes imperceptibles à l'oeil nu.

Le projet HolyGrail 2.0 est lancé par l’association des industries de marque et 88 entreprises et organisations de la filière de l’emballage. -

La technologie des filigranes numériques vient de connaître une avancée majeure. L’Association européenne des marques (AIM) et 88 entreprises et organisations* représentant l’ensemble de la chaîne de valeur de l’emballage, des matières premières aux produits finis, viennent, en effet, de lancer l’initiative HolyGrail 2.0 pour développer cette technologie qui vise à faciliter le tri et améliorer les taux de recyclage des emballages dans l’Union européenne, pour progresser vers une économie réellement circulaire.

Passeport numérique de recyclage

Les filigranes numériques sont des codes imperceptibles à l’œil nu, de la dimension d’un timbre-poste, qui sont apposés sur les emballages des produits de consommation. Ils peuvent contenir une grande variété d’informations, telles que le nom du fabricant, le type de plastique utilisé et la composition des multicouches, le caractère alimentaire du contenant ou non, etc. À l’arrivée de l’emballage dans un centre de tri des déchets, cette marque peut être détectée et décodée à l’aide d’une caméra haute résolution standard, pour que le produit puisse être dirigé vers les flux correspondants. Ce procédé doit ainsi permettre de renforcer l’efficacité et la précision des flux de tri, d’une part, et d’améliorer[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Social

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Sous étroite surveillance de l’État, l'usine, menacée de liquidation tout en faisant face à un procès, risque une amende pouvant aller de 50 000 à 500 000 euros. - Après un premier[…]

15/01/2021 | PapierJustice
Bobst rachète le distributeur français Jetpack

Acquisitions

Bobst rachète le distributeur français Jetpack

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Social

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Profession

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Plus d'articles