Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Tiziano Polito
Le constructeur italien lance une gamme de huit nouvelles machines.

Les machines compactes, synonyme de gain de place, ont la côte dans les ateliers de conditionnement. Fort de ce constat, Smipack, un constructeur italien, renouvelle sa gamme de fardeleuses en proposant huit nouveaux modèles tous, rigoureusement, monobloc. Dans ces machines, qui peuvent travailler à des cadences allant de 10 à 22 paquets par minute, le module de dépose de film a été intégré au tunnel de rétraction pour économiser de la place. Le premier modèle de la gamme, à fonctionnement semi-automatique, est déjà sur le marché.   « Nous avons raccourci la machine d'environ 30 cm par rapport à l’ancienne version » explique Latifa Boudai, responsable communication chez Daniel Moulin Conditionnement (DMC) qui distribue le matériel Smipack en France. Les fardeleuses seront sur le marché à partir du mois d’avril. Bien que plus petites, ces machines pourront traiter des produits plus grands, tant dans le sens de la longueur, qu'en largeur ou en hauteur. La BP1102AS a été par exemple conçue pour emballer des produits particulièrement grands comme des portes de placards. Elle possède une barre de soudure de 1060 mm. Ce nouveau modèle réalise une coupe du film à froid grâce à une lame à déplacement pneumatique.  DMC, qui réalise un chiffre d’affaires de 840 000 euros avec 3 salariés, est implanté à Bollène dans le Vaucluse. Cette entreprise distribue également les machines flow-pack de l’italien TLM et le matériel pour la mise sous-vide du néerlandais Henkelman.  

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le marché des bioplastiques continue de progresser

Le marché des bioplastiques continue de progresser

European Bioplastics table sur une croissance annuelle de 25% sur cinq ans avec l’emballage qui continuera de tirer la demande. - Le marché des bioplastiques devrait croître de 25% au cours des cinq prochaines années,[…]

Uflex investit en Hongrie

Uflex investit en Hongrie

Fin de partie pour Rethink Robotics

Défaillance

Fin de partie pour Rethink Robotics

CBA se repositionne autour du sens et de l'utilité

CBA se repositionne autour du sens et de l'utilité

Plus d'articles