Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Des emballages pour le vrac

Des emballages pour le vrac

France 5 a diffusé le mardi 31 août « La course au vrac » de Françoise Cros de Fabrique. -

Est-ce un documentaire à la gloire de l’emballage ou sur l’émergence du vrac ? France 5 a diffusé le mardi 31 août « La course au vrac » de Françoise Cros de Fabrique. Avec notamment les participations de Didier Onraita (Day by Day) et de l’association Réseau vrac, le documentaire livre un point précis et détaillé sur cet alternative au préemballé en forte progression et très médiatique. Sur fond de lutte contre le gaspillage, sont exposés avec clarté inconvénients - problèmes d’hygiène, enjeux de traçabilité et transparence des prix - et avantages - consommation raisonnée, circuits courts, engagements sociétaux - bien identifiés par les professionnels. Mais en plongeant dans le quotidien de cette filière écartelée entre militants, spécialistes, marques nationales et grande distribution, la réalisatrice démontre par l'image que l’emballage est omniprésent. « On n’abolira jamais la protection de la marchandise. Il ne faut pas imaginer des choses inimaginables. Il ne pleut pas du muesli ou du riz… On doit à un moment les protéger des agressions extérieures, de la poussière, de l’humidité… », rappelle Didier Onraita. Une réalité résumée au mois d’avril en une boutade de Thierry Varlet, fondateur de Pack en transition : « Vous vouliez du vrac ? Voilà du pack ! ». Il serait d’ailleurs amusant de compter le nombre de fois, dans ce sujet de 50 minutes, où un emballage - sac, seau, bidon - est transvasé dans un autre emballage. Avis aux amateurs !

Bilan environnemental

Comme évoqué par Emballages Magazine dans son numéro de novembre 2020, l’avenir du vrac passe par la rationalisation d’une logistique reposant sur un système d’emballages primaires, secondaires et tertiaires cohérent. Quant aux consommateurs, tous ne s’astreignent pas à recourir aux emballages réutilisables ou réemployables... Reste enfin à établir le bilan environnemental comme se prépare à le faire l’Agence de la transition écologique (Ademe). Il y a urgence ! La loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets, dit Climat et résilience, fixe désormais des objectifs chiffrés pour 2030 : les commerces de vente au détail d’une surface supérieure ou égale à 400 m² devront consacrer à la vente de produits présentés sans emballage primaire, y compris la vente en vrac, soit au moins 20% de leur surface de vente de produits de grande consommation, soit un dispositif d’effet équivalent en nombre de références ou en proportion du chiffre d’affaires.

« La course au vrac » de Françoise Cros de Fabrique

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


offres d’emploi
Toutes les offres d’emploi
PREPARATEUR DE COMMANDES H/F

Saint-Pierre-en-Faucigny

Responsable logistique H/F

Charleville-Mézières

Nous vous recommandons

23 000 visiteurs à la SITL

Rendez-vous

23 000 visiteurs à la SITL

Le salon dédié à la logistique rouvrait ses portes après la parenthèse Covid. - C’est l’histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein… La dernière[…]

22/09/2021 | Logistique
VPK France roule au colza

Economie circulaire

VPK France roule au colza

FP mercure accélère dans le numérique

Investissements

FP mercure accélère dans le numérique

Wyca Robotics lève 1,6 million d’euros

Investissements

Wyca Robotics lève 1,6 million d’euros

Plus d'articles