Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Créer des polymères à Alès

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Créer des polymères à Alès

Du 26 au 28 mars se tient le colloque DEformation des POlymères Solides (DEPOS). -

Du 26 au 28 mars, à la presqu'île de Giens (Var), le colloque DEformation des POlymères Solides (DEPOS) attend une centaine d'industriels, institutionnels et chercheurs concernés par les problématiques des polymères solides (plastiques, caoutchoucs). Les participants feront le point sur les dernières avancées scientifiques et techniques destinées à améliorer les performances mécaniques des matériaux polymères et à "écologiser" la filière élaboration. Organisé par l'Ecole des Mines d'Alès (Gard), en partenariat avec l'université de Montpellier II, ce colloque a l'originalité de faire intervenir sur un thème unique des experts de plusieurs disciplines (physiciens, chimistes, mécaniciens).

 

Hautement déformable

Le jeudi 27 mars, l'équipe de recherche "matériaux polymères avancés" du centre des matériaux des Mines d'Alès (C2MA) présentera ses travaux sur l'optimisation du comportement à la déchirure d'un élastomère thermoplastique nanochargé, menées dans le cadre d'un contrat de recherche partenariale entre l'Ecole des Mines d'Alès, Areva et le spécialiste du gant de laboratoire Piercan. L'objectif du projet est la mise au point d'un matériau hautement déformable grâce à des nanoparticules qui permettront d'augmenter d'un facteur 10 la limite à rupture du matériau. Pendant le colloque, les participants pourront aussi découvrir trois sujets de recherche du C2MA, dont l'un sur la création d'emballages biosourcés (renouvelables et biodégradables) et un autre sur la recyclabilité des mélanges de polymères.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Un contrat de filière pour les déchets

Un contrat de filière pour les déchets

Le financement est estimé à 4,5 milliards d'euros jusqu'en 2025 pour atteindre les objectifs. -   Pour diviser par deux les volumes mis en décharge et recycler 100% des plastiques en 2025, il faut mobiliser[…]

Ineos choisit Anvers

Ineos choisit Anvers

7,5 millions d’euros pour développer le biorecyclage du PET

7,5 millions d’euros pour développer le biorecyclage du PET

Les constructeurs de machines italiens progressent

Les constructeurs de machines italiens progressent

Plus d'articles