Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Cosfibel prend le contrôle de Tepor

La rédactiond'Emballages Magazine
Le belge acquiert 70 % du capital du spécialiste du thermoformage.

Située dans la Sarthe, fondée et dirigée par Alain Boutevin, Tepor réalise un chiffre d'affaires de 6 millions d'euros, dont deux tiers en thermoformage et un tiers en étuis plastiques pliants. Elle assure également une petite activité de conditionnement à façon à la demande de certains clients. La société renforce donc le pôle « emballage plastique transparent » de Cosfibel, la holding basée en Belgique et présidée par Alain Chevassus, associé avec Dieter Bakic, et qui devrait réaliser en 2004 un chiffre d'affaires de plus de 45 millions d'euros dans le secteur du luxe et des cosmétiques en particulier. Tepor, Roskoplast (Pyrénées-Atlantiques) et Grumbe (à Barcelone, en Espagne) constitueront un ensemble industriel et commercial de 30 millions d'euros de chiffre d'affaires, et deviendront le leader européen de l'emballage transparent pour l'industrie du luxe, d'après Cosfibel. Les synergies entre les trois sociétés seront mises en œuvre sous la responsabilité de Stanislas Peronnet, qui dirige Grumbe et Roskoplast. Alain Boutevin reste néanmoins président de Tepor et conserve 30 % du capital de sa société.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Séparés, pour vivre en bonne santé

Sécurité sanitaire

Séparés, pour vivre en bonne santé

Les grandes marques, dont McDonald's et Coca-Cola, ont détourné temporairement leurs logos pour sensibiliser la population à la distanciation sociale durant l'épidémie de coronavirus. - Quelle bonne[…]

02/04/2020 | DesignCovid-19
Koenig & Bauer se maintient en 2019

Résultats

Koenig & Bauer se maintient en 2019

DS Smith adapte son organisation pour faire face à la crise

Profession

DS Smith adapte son organisation pour faire face à la crise

Bobst stable en 2019, mais pessimiste pour 2020

Résultats

Bobst stable en 2019, mais pessimiste pour 2020

Plus d'articles