Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Profession

Copacel craint le pire

Henri Saporta

Sujets relatifs :

, ,
Copacel craint le pire

L’industrie papetière estime qu'une éventuelle transition vers le plastique ne suffira pas à compenser les effets de la récession qui se profile. -

Le plastique n'y pourra rien changer ! L’industrie papetière craint le pire après l'arrêt prolongé de l'activité économique en raison de la crise sanitaire et du confinement. Dans le cadre d'une conférence de presse – forcément en ligne – le 3 juin, Copacel a fait part de ses inquiétudes les plus vives. « Bien que, de mi-mars à fin mai, le niveau d’activité de l’industrie papetière n’ait chuté que de l’ordre de 10 % par rapport à une situation normale, les perspectives sont négatives et la récession dans laquelle entre la France pourrait avoir un effet dévastateur pour ce secteur », indique l’Union française des industries des[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Economie circulaire

Vrac, polystyrène, échantillons et réemploi au menu de la loi Climat

Le Parlement a définitivement adopté le projet de loi Climat et résilience. Les articles 11, 11 bis et 12 concernent plus particulièrement les emballages avec des échéances en 2025 ou en 2030. - Le[…]

Rovip et Millet-Forestier créent Hyléance

Exclusif

Rovip et Millet-Forestier créent Hyléance

L’empaquetage de l’Arc de triomphe est lancé

Profession

L’empaquetage de l’Arc de triomphe est lancé

Progroup bat un record dans l’ondulé

Carnet

Progroup bat un record dans l’ondulé

Plus d'articles