Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Chrysalis prend la route

Henri Saporta
Chrysalis prend la route

Un camion peut rouler avec 10% de diesel produit par Chrysalis.

Samuel Le Bihan veut lever des fonds pour transformer le plastique en carburant. -

C’est une « première mondiale » qui a eu lieu à Puget-Théniers (Alpes-Maritimes) au cœur de l’été : sous l’impulsion de l’acteur Samuel Le Bihan, Earthwake, domicilié à Lyon (Rhône), fait rouler depuis plusieurs mois deux camions avec un carburant composé à hauteur de 10% – le maximum légal – de la production de Chrysalis. Mise au point par Christofer Costes depuis cinq ans, cette machine transforme le polyéthylène (PE) et le polypropylène (PP) en diesel selon un procédé de pyrolyse à raison de 160 kg de déchets plastique pour 120 l par jour. Dans sa deuxième version installée à côté de Nice, Chrysalis a déjà délivré 2600 l. Pour l’acteur, Chrysalis doit à terme permettre d'alimenter des groupes électrogènes « dans des zones du monde où il y a à la fois la pollution plastique et des problèmes d'accès à l'énergie ». Le projet est notamment soutenu par Citeo, la société agréée pour la valorisation des emballages et papiers ménagers au titre de la responsabilité élargie des producteurs (REP), mais aussi SGS pour les analyses et la certification et SBM Offshore, spécialiste néerlandais de l'extraction pétrolière en eaux profondes. Actuellement composé de cinq personnes, Earthwake souhaite désormais passer du stade associatif à celui de la recherche et développement (R&D). D’où le passage en société anonyme (SA) afin de lever des fonds et atteindre le stade industriel. Une première présentation de l’équipement avait eu lieu en 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Trois alternatives pour économiser 380 000 tonnes de plastique

Economie circulaire

Trois alternatives pour économiser 380 000 tonnes de plastique

Le WWF publie un rapport réalisé avec le cabinet EY, Le Plastique, ça n’emballe plus ?, qui étudie les alternatives aux emballages plastique à usage unique, évalue leur[…]

Comexposium en procédure de sauvegarde

Profession

Comexposium en procédure de sauvegarde

Les prix des plastiques en août 2020

Indicateurs

Les prix des plastiques en août 2020

Rendez-vous le 7 octobre avec Emballages Magazine

Profession

Rendez-vous le 7 octobre avec Emballages Magazine

Plus d'articles