Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Bostik s'installe à Nara

Tiziano Polito
Bostik s'installe à Nara

La filiale d’Arkema spécialisée dans les adhésifs inaugure une usine dans l'ancienne capitale du Japon pour accompagner ses clients sur place. -

Il est rare qu’un industriel français investisse au Japon pour produire localement ses articles et desservir la clientèle présente sur place. Les barrières non tarifaires, la langue, la réglementation constituent des obstacles notoires. Arkema dépasse ces écueils et annonce l’ouverture d’une usine à Nara, l'ancienne capitale de l’archipel, pour y produire des adhésifs industriels. Il s’agira d’une usine Bostik, sa filiale spécialisée dans les adhésifs, qui œuvrera au sein de la coentreprise Bostik-Nitta détenue à 80% par le groupe français. Grâce à ces nouvelles capacités, la marque française pourra fournir ses clients japonais sur les marchés en croissance continue des couches-culottes, de l’hygiène, de l’emballage, de l’étiquetage, des transports et de l’électronique. Cet investissement s’inscrit dans la stratégie de croissance et de renforcement géographique de Bostik.

Expansion géographique

La marque veut notamment accompagner ses clients dans le secteur de l’hygiène jetable au Japon et accroître la production de certaines gammes d’adhésifs industriels en Asie. « Nous nous félicitons du démarrage réussi de cette nouvelle unité, la première pour Bostik au Japon. L’expansion géographique de nos capacités industrielles pour suivre la croissance de nos clients est un élément central de notre stratégie pour devenir un acteur global de premier plan », a déclaré, en marge de cette annonce, Vincent Legros, Pdg de Bostik.

« Cette présence locale associée à notre expertise mondiale dans les adhésifs nous permettra d’être plus réactifs et de développer des liens étroits avec nos clients de la région Asie, répondant ainsi à leurs besoins spécifiques dans des secteurs parmi les plus exigeants en termes de qualité et d’innovation », souligne à son tour Motoki Ohno, directeur de Bostik-Nitta. Cet investissement s’inscrit dans la feuille de route d’Arkema en vue de devenir à l’horizon 2024 un acteur de premier plan des matériaux de spécialités centré autour des adhésifs, des matériaux avancés et des revêtements. Ces trois secteurs d’activité représentent 80% de son chiffre d’affaires qui se montait à 8,7 milliards d’euros en 2019. Le groupe est présent dans près de 55 pays avec 20 500 collaborateurs.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Arnaud Gossement en mission sur le « greenwashing »

Profession

Arnaud Gossement en mission sur le « greenwashing »

L’avocat est chargé par Barbara Pompili d’évaluer les mécanismes d’engagements volontaires des entreprises. - Avocat spécialisé dans l'environnement, Arnaud Gossement est chargé par[…]

Pâte à papier : 7 millions pour Tarascon

Social

Pâte à papier : 7 millions pour Tarascon

Citeo calme les ardeurs du bois

Economie circulaire

Citeo calme les ardeurs du bois

Futerro démarre son usine de PLA en Chine

Investissements

Futerro démarre son usine de PLA en Chine

Plus d'articles