Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Investissements

Bostik fait peau neuve pour ses 125 ans

Mirabelle Belloir
Bostik fait peau neuve pour ses 125 ans

Bernard Pinatel, Pdg de Bostik.

La filiale de Total spécialisée dans les adhésifs adopte une nouvelle identité graphique et veut se développer en Amérique latine. -

Cette année, Bostik fête ses 125 ans. Pour l’occasion, la filiale de Total adopte une nouvelle identité visuelle et rationalise son portefeuille de marques. « Nous voulons rendre Bostik plus visible. Dans les pays anglo-saxons, Bostik est passé dans le vocabulaire commun, un peu comme frigo en France. Nous voulons que ce soit aussi le cas dans le reste du monde », déclare Bernard Pinatel, Pdg de l'entreprise. Le spécialiste des adhésifs commercialise une quarantaine de marques à travers le monde. À court terme, il ne veut en conserver que six. « Nous allons, par exemple, conserver Sader qui a une très forte notoriété en France », poursuit le Pdg. Mais, au niveau mondial, la majorité des produits sera désormais commercialisée sous la marque Bostik. « Tous nos packagings vont adopter le même look. Nous avons créé en interne une cellule branding & communication pour déployer cette identité visuelle dans tous les pays », explique Bernard Pinatel. Le logo change totalement et s’agrémente d’un gecko. « C’est un animal qui colle sur tout, qui est flexible, ouvert d’esprit et qui s’adapte comme Bostik », constate le dirigeant.

 

Innovation

Le design graphique n’est pas le seul investissement de l’entreprise cette année. « 3% de notre chiffre d’affaires finance la recherche et le développement (R&D). Il y a quatre ans, la part attribuée à la R&D[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Profession

Métaux : des risques d’arrêt de production en raison d’une pénurie de magnésium

Les approvisionnements en provenance de Chine sont interrompus ou réduits drastiquement depuis septembre 2021. - Une nouvelle pénurie frappe l’industrie. Cette fois, c’est la métallurgie qui est touchée[…]

22/10/2021 | AluminiumAcier
La Poste s’implique pour un e-commerce plus responsable

Economie circulaire

La Poste s’implique pour un e-commerce plus responsable

Les coûts cachés de la « shrinkflation »

Profession

Les coûts cachés de la « shrinkflation »

1 milliard d’euros pour Progroup

Investissements

1 milliard d’euros pour Progroup

Plus d'articles