Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Bientôt des consignes de tri dans les codes-barres des produits

Pierre Monnier
Bientôt des consignes de tri dans les codes-barres des produits

François Duprey, président exécutif de GS1 France (à gauche) et Jean Hornain, directeur général de Citeo.

© Citeo / GS1

GS1 s’associe à Citeo pour mieux informer sur la recyclabilité des emballages. Les organismes de standardisation et de valorisation des déchets ménagers ont signé un partenariat dans le but d’intégrer les données relatives aux consignes de tri au sein des codes-barres des produits. –

Profiter de la folie des applis pour faciliter le geste de tri, c’est le pari de Citeo et GS1. Les deux organismes ont annoncé la signature d’un partenariat le 4 novembre pour améliorer l’information sur la recyclabilité des emballages. L’objectif pour Citeo, en charge de la valorisation des déchets ménagers, et GS1, le spécialiste de la standardisation, est d’informer le consommateur afin d’orienter son geste de tri. Pour cela, les données relatives à la solution packaging devraient être associées à l’identifiant du produit (GTIN) contenu dans les codes-barres présents sur les emballages. Un groupe de travail sera constitué et devra proposer un référentiel commun d’ici 18 à 24 mois.

Performance environnementale des emballages

« Le rôle de GS1 est de faire travailler les entreprises ensemble et de définir un langage commun dans lequel la donnée suit le produit et son cycle de vie, affirme François Deprey, le président exécutif de GS1 France. Pour y parvenir dans l’écosystème complexe qu’est celui du recyclage, avec beaucoup d’acteurs et d’intervenants, il ne faut pas qu’il y ait de rupture dans le partage de l’information. En parlant un langage commun tout au long de la chaîne de fabrication jusqu’au consommateur, la donnée liée à l’emballage devient compréhensible par tous et créatrice de valeur. »

De son côté, le directeur général de Citeo, Jean Hornain, a déclaré : « Les consommateurs veulent de plus en plus d’informations sur les produits, mais aussi sur leurs emballages. Cette collaboration va nous permettre de disposer d’informations sur la performance environnementale des emballages comme le taux de recyclabilité ou l’intégration de matière recyclée, des informations qui pourront orienter le geste de tri des consommateurs. »

Établir un référentiel commun

Selon l’étude ObSoCo sur le rapport des Français à l’économie circulaire, plus de la moitié des Français déclarent avoir peu d’information sur les caractéristiques environnementales des emballages, notamment sur leur recyclabilité. Alors que la majorité des acteurs de la grande distribution optent pour des solutions recyclables et des packagings intégrant de la matière recyclée, ce partenariat doit mettre en valeur ces initiatives et aider à fermer la boucle du recyclage.

La première étape consiste à rassembler les marques et distributeurs afin de définir leurs besoins en termes de numérisation et de partage de données sur les emballages ménagers, de la création du produit jusqu’à sa fin de vie. Cela dans le but d’établir un référentiel commun d’analyse et de communication pour tous les acteurs de la grande consommation. Ce dispositif aura aussi pour objectif complémentaire de réduire la charge administrative des entreprises lorsqu’elles déclarent les mises en marché de leurs emballages, en leur permettant d’avoir accès à des données sources.

Des données utilisables par les applis

Une fois standardisées, les données sur la recyclabilité des packagings pourront plus facilement être partagées avec les consommateurs. Elles viendront enrichir l’application Guide du tri, un service de Citeo déjà disponible qui renseigne sur les consignes de tri de manière géolocalisées. Mais ces données pourront aussi être intégrées par d’autres acteurs ou applications pour consommateurs tels que Ferme France, Yuka ou encore Eco-Score. Selon Citeo et GS1, ce partenariat répond à un besoin de transparence.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Le recyclage chimique des plastiques a un Ami

Profession

Le recyclage chimique des plastiques a un Ami

Le ministère des Finances lance un appel à manifestation d’intérêt pour identifier des projets d’investissement. - Avec un objectif de recyclage de 100% des plastiques dès 2025, annoncé[…]

18/11/2019 | PlastiquesR&D
Schumacher Packaging s’offre une tête de pont au Royaume-Uni

Acquisitions

Schumacher Packaging s’offre une tête de pont au Royaume-Uni

Un courtier sanctionné pour des déchets envoyés en Asie

Profession

Un courtier sanctionné pour des déchets envoyés en Asie

Encore un emballage connecté distingué par le concours Lépine

Innovation

Encore un emballage connecté distingué par le concours Lépine

Plus d'articles