Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Acquisitions

Antalis passe sous pavillon japonais

Arnaud Jadoul

Sujets relatifs :

, ,
Antalis passe sous pavillon japonais

© Antalis

Kokusai Pulp and Paper va racheter les parts de Sequana et Bpifrance puis lancer une OPA simplifiée sur le reste du capital du groupe français de distribution de papier. -

Lancée en février 2019, avant même la liquidation judiciaire de sa maison mère Sequana, la recherche d’un nouvel actionnaire par le groupe français de distribution de papier Antalis a abouti. C’est le japonais Kokusai Pulp and Paper (KPP), leader de la distribution de papiers au Japon, en Asie et en Australie, qui s’engage à acheter l'intégralité des actions d'Antalis détenues par Sequana, soit 75,2% du capital, et 82,5 % des droits de vote, au prix de 0,10 euro par action, ainsi que celles détenues par Bpifrance, soit 8,5%, au prix de 0,40 euro. KPP lancera ensuite une offre publique d'achat (OPA) simplifiée visant l'intégralité des actions restantes, soit 16,3 % du capital à ce jour, au prix de 0,73  euro par action. En parallèle, KPP a conclu un accord de restructuration avec Antalis et ses créanciers, qui porte sur le crédit syndiqué de la société ; il prévoit le remboursement de 100 millions d’euros au moyen d’un nouveau financement consenti par la banque japonaise Mizuho, ainsi que l’abandon du montant restant de ce crédit. Pour rappel, le montant total du crédit syndiqué d’Antalis s’élevait à 287,1 millions d’euros au 31 décembre 2019. L’exercice de cette promesse d’achat ferme par Sequana est soumise à l’obtention de l’avis du comité d’entreprise européen d’Antalis ainsi qu’à la délivrance d’une ordonnance judiciaire par le juge-commissaire chargé par le tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine) de superviser la liquidation. En revanche, l’opération n’est pas soumise à l’approbation d’une autorité de la concurrence française, européenne ou étrangère en charge du contrôle des concentrations, précise Antalis dans un communiqué.

Leader mondial

Coté à la Bourse de Tokyo, KPP dégage un chiffre d'affaires d'environ 3,2 milliards d'euros. Le rachat d’Antalis, qui pesait 2,1 milliards d'euros en 2019 de chiffre d’affaires, pour un effectif de 4 700 salariés, donnera naissance à un leader mondial de la distribution de papiers, d'emballage et de supports pour la communication visuelle en Asie, Europe, Australie et Amérique latine. Le groupe ainsi formé représentera un chiffre d'affaires d'environ 5,3 milliards d'euros, pour un volume de vente de 3,3 millions de tonnes de papier. « Ce rapprochement avec KPP devrait permettre d’écrire une nouvelle page de l’évolution internationale d’Antalis, a déclaré Hervé Poncin, le directeur général du groupe français. Dans ce contexte, Antalis devrait bénéficier de nouveaux moyens pour renforcer ses positions sur ses différents marchés et assurer son développement. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Isabelle Manche nommée chez Esko

Carnet

Isabelle Manche nommée chez Esko

Le leader mondial du logiciel pour l’emballage a choisi sa nouvelle directrice générale pour la France. Elle est chargée de développer les ventes dans l’Hexagone et d’accélérer la[…]

Lactips lève 13 millions

Investissements

Lactips lève 13 millions

La survie des recycleurs de plastique en jeu

Profession

La survie des recycleurs de plastique en jeu

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Entretien

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Plus d'articles