Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Acquisitions

Amcor investit dans l’impression numérique

Amcor investit dans l’impression numérique

Des sachets imprimés par EPac Flexible.

Le leader mondial de l’emballage souple prend une participation chez EPac Flexible. -

Le premier est le leader mondial de l’emballage souple quand le second ambitionne d’occuper le même rang dans l’impression numérique de ces mêmes articles. Nous avons nommé Amcor et EPac Flexible. Les deux entreprises annoncent une alliance sur le long terme. Amcor investit entre 10 et 15 millions de dollars dans EPac Flexible, comprenant une prise de participation minoritaire dans son capital et le financement d'un ou plusieurs de ses sites. « Nous sommes extrêmement fiers des capacités d'innovation et de R&D d'Amcor, mais avec notre envergure et notre empreinte mondiale, nous sommes également dans une position unique pour compléter nos efforts internes par des investissements dans des technologies et des modèles commerciaux complémentaires », explique Ron Delia, Pdg d'Amcor. Il s'agit du premier investissement de type joint-venture effectué par Amcor dans une entreprise. Il constitue, selon le dirigeant,  « une excellente opportunité d'apprendre dans une start-up à forte croissance ».

Petites séries

Fondé en 2015 aux États-Unis par Jack Knott et deux associés, EPac est arrivé sur le marché pour répondre à un besoin jusque-là insatisfait, celui des petites entreprises, et parfois des grandes, qui avaient besoin de disposer rapidement de petites séries de sachets pour conditionner leurs produits. La société, qui affiche six ans plus tard un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars, pour un effectif de 500 salariés et une vingtaine de sites dans le monde, possède une cinquantaine de presses numériques HP Indigo 20 000 pour imprimer du film en grande laize. Pour les petites séries, le procédé est bien plus économique que la flexo puisqu'il n'implique pas de calage ni de formes imprimantes. Les substrats sont ensuite façonnés sur place, dans les usines, pour être transformés en sachets ou vendus sous forme de bobines pour être ensuite utilisés par les industriels sur des machines d’ensachage form-fill-seal (FFS).

Le modèle de développement de l’entreprise est toujours le même depuis le début de son activité : création d’une usine dans une zone de chalandise de 20 millions d’habitants, vente (d’abord), production (ensuite), avant de monter en capacité, puis de financer le lancement (« ramp-up »), d’une nouvelle antenne ailleurs. La filiale française a d’ailleurs été créée non loin de Lyon, à Bourgoin-Jallieu (Ain), il y a tout juste un an, en mars 2020.

Amcor est spécialisé dans les emballages souples pour les secteurs de l’alimentaire, des boissons, des produits pharmaceutiques, du médical et des soins personnels. Le groupe d’origine australienne emploie 47 000 salariés sur 230 sites dans plus de 40 pays, pour un chiffre d'affaires annuel de 12,5 milliards de dollars.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

L’industrie des tubes sous la pression du prix des matières premières

Profession

L’industrie des tubes sous la pression du prix des matières premières

Comme l’ensemble des emballages, le tube subit une flambée des prix de l’aluminium et des plastiques. Selon l’Association des fabricants de tubes européens, les bilans des fabricants sont considérablement[…]

Du bon usage des emballages...

Profession

Du bon usage des emballages...

Igus sauvé par le commerce en ligne

Résultats

Igus sauvé par le commerce en ligne

Carbios lève 114 millions d’euros

Economie circulaire

Carbios lève 114 millions d’euros

Plus d'articles