Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

Alpla investit dans le recyclage en Pologne

Alpla investit dans le recyclage en Pologne

Alpla produira 30 000 tonnes de rPET par an en Pologne.

© Alpla

Avec une nouvelle ligne d’extrusion, le groupe autrichien double les capacités de production de rPET de son site de Radomsko. -

Le groupe autrichien Alpla annonce la mise en route d’une nouvelle ligne d’extrusion de polyéthylène téréphtalate recyclé (rPET) dans son usine de Radomsko, en Pologne. La capacité de traitement du site double ainsi, passant de 15 000 à 30 000 tonnes par an. Georg Lässer, directeur du recyclage chez le fabricant de préformes, bouteilles, flacons et bouchons en plastique, explique la démarche : « Fin 2018, Alpla a signé l’engagement mondial pour une nouvelle économie des plastiques initié par la Fondation Ellen MacArthur, promettant, notamment, d'investir 50 millions d’euros dans l’expansion de ses activités de recyclage à l’horizon 2025. Nous avons déjà lancé plusieurs projets internationaux dans ce sens, dont la construction d’une unité de recyclage en Thaïlande. Nous investissons également dans l’extension et la modernisation des usines existantes. C’est dans ce cadre que, début mai, une deuxième ligne d’extrusion de rPET, fournie par Starlinger, entre en service à Radomsko. Toute la matière première provient de Pologne et des pays voisins. »

88% d'émissions de CO2 en moins

En complément, ce site, ouvert en 2013, est désormais entièrement alimenté en énergie issue de ressources renouvelables. Ainsi, d’après les calculs du cabinet indépendant C7-consult, la production d’un kilogramme de rPET ne génère que 0,27 kg d’équivalent CO2. « Cela correspond à une réduction de 88% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à la production de matière vierge, évaluée à 2,19 kg de carbone selon PlasticsEurope », précise le responsable.

Spécialiste des emballages en plastique (bouteilles, flacons, bouchons, préformes, tubes), Alpla compte 181 usines dans 46 pays et emploie quelque 20 900 salariés. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 3,8 milliards d’euros en 2019.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Isabelle Manche nommée chez Esko

Carnet

Isabelle Manche nommée chez Esko

Le leader mondial du logiciel pour l’emballage a choisi sa nouvelle directrice générale pour la France. Elle est chargée de développer les ventes dans l’Hexagone et d’accélérer la[…]

Lactips lève 13 millions

Investissements

Lactips lève 13 millions

La survie des recycleurs de plastique en jeu

Profession

La survie des recycleurs de plastique en jeu

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Entretien

« Nous voulons nous positionner à l’intersection du numérique et de l’offset », déclare Frédéric Pambianchi, DG de Koenig & Bauer France

Plus d'articles