Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Profession

Alliance Recyclage intègre la Cifrep

Henri Saporta
Alliance Recyclage intègre la Cifrep

La filière du verre fait partie d'Alliance Recyclage.

© © Verre Avenir

Les recycleurs sont satisfaits de pouvoir peser sur les choix techniques. -

Représentant les métaux, la cellulose et le verre, Alliance Recyclage, la nouvelle appellation de l’Union des industries du recyclage (UIR), s’invite dans le débat sur l’évolution des filières répondant aux principes de la responsabilité élargie des producteurs (REP). L’organisation professionnelle entend faire savoir qu’elle a intégré la toute nouvelle Commission inter-filières de responsabilité élargie des producteurs (Cifrep) mise en place selon les termes du décret du 12 octobre 2020 en application de la loi dite Antigaspillage pour une économie circulaire (Agec). Une « reconnaissance » qui met un terme à une « anomalie historique » : les industriels en charge du recyclage vont enfin pouvoir peser « sur les choix techniques, économiques et environnementaux pertinents ». Notamment en définissant « les critères techniques de perturbation des procédés de recyclage » et en émettant « les attestations de recyclage garantissant le recyclage effectif des tonnages collectés et triés ». Une étape d’autant plus importante que l’Union européenne a harmonisé sa réglementation sur les déchets : selon la directive 2018/851 du 30 mai 2018, ne seront comptabilisés dans les statistiques de recyclage que les matériaux effectivement recyclés et non pas simplement collectés, triés et réputés recyclables. Alliance Recyclage s’alarme d’ailleurs que certaines voix, pas loin d’un « recyclage bashing » aux conséquences délétères sur le geste de tri, mettent en doute le bénéfice environnemental du recyclage.

Distorsions de concurrence

L’association se fixe deux grandes missions : « développer un recyclage de proximité en maintenant des capacités industrielles sur le territoire et augmenter le taux d’incorporation de recyclé dans les produits ». Alors que le nouveau barème de Citeo, l’organisme agréé pour la valorisation des emballages et des papiers au titre de la REP, fixe de nouvelles règles de bonus et de malus, Alliance Recyclage souhaiterait, par exemple, que le soutien à l’incorporation de plastiques recyclés n’entraîne pas de distorsions de concurrence entre matériaux. « Il serait paradoxal que les bons élèves de l’économie circulaire soient pénalisés par les nouvelles règles. Le verre ménager est recyclé depuis 1974 », indique Jacques Bordat, président de la Fédération des chambres syndicales de l’industrie du verre.
  

L’association représente 134 000 emplois répartis sur plus de 500 sites. Soit, selon l’Agence de la transition écologique (Ademe), 16,7 millions de tonnes de matériaux recyclés en 2017. En font partie l’Alliance des minerais, minéraux et métaux (A3M), présidé par Stéphane Delpeyroux, Aluminium France, avec Cyrille Mounier en tant que délégué général, l’Union française des industries des cartons, papiers et celluloses (Copacel), avec Jan Le Moux en tant que directeur en charge de l’économie circulaire, et le verre avec Jacques Bordat.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Des performances record en 2020 pour Berry

Résultats

Des performances record en 2020 pour Berry

Le groupe américain a dégagé un chiffre d’affaires de 11,7 milliards de dollars grâce à l’acquisition du britannique RPC. - « Une année formidable, au cours de laquelle nous avons[…]

23/11/2020 | Plastiques
Alterrae cale avec du bois ondulé

Innovation

Alterrae cale avec du bois ondulé

La filière papetière dans la tourmente

Profession

La filière papetière dans la tourmente

La DA menacée par le confinement

Profession

La DA menacée par le confinement

Plus d'articles