Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

abonné

Economie circulaire

Affichage environnemental... peut mieux faire

Tiziano Polito
Affichage environnemental... peut mieux faire
Le cabinet Ethicity a réalisé une analyse sur 43 expérimentations d'étiquetage et d'information du consommateur dans des points de vente en France. -

Une majorité de Français se sentent concernés par l'environnement selon Ethicity, qui vient de sortir une étude dans laquelle il ressort que les consommateurs français se répartissent dans trois grandes familles: ceux qui sont convaincus par l'environnement et agissent en conséquence (40%), ceux qui sont "sensibles" à la cause mais sont "freinés par les difficultés financières" (25%), ceux qui ne changent rien à leurs habitudes (35%). Le cabinet d'études spécialisé dans le développement durable a réalisé cette enquête auprès de 3 500 personnes âgées de 15 à 70 ans. Les Français veulent aussi en savoir plus sur ce qu'ils consomment  : 66% de la population souhaiterait avoir plus d'informations sur les étiquettes des produits. Est-ce que, pour autant, les marques répondent à leurs besoins ?

 

Etat des lieux. Ethicity a tenté de répondre à cette question par le biais d'une enquête. Réalisée à la fin de l'été dernier, à partir de 43 expérimentations,certaines regroupant plusieurs acteurs, l'analyse a deux mérites : elle dresse un état des lieux sur l'affichage et l'étiquetage environnemental en France ; elle constitue un outil deréflexion pour les parties prenantes dans la perspective de l'applicationdu Grenelle de l'environnement. "La méthode est imparfaite, le nombred'expérimentations n'est pas énorme mais cette étude a le mérite dedonner un aperçu assez fidèle de ce qui se passe en France. C'est unepremière", explique Elizabeth Pastore-Reiss, présidente d'Ethicity, qui aannoncé les résultats de cette enquête dans le cadre d'une conférencede presse à Paris, à laquelle a participé Dominique Dron, déléguéeinterministérielle et commissaire générale au développement durable, enprésence de plus d'une centaine de participants. Si la plupart des marques et des enseignes de distribution semblent concernées par la question de l'affichage environnemental, on constate néanmoins un certain désordre dans la réponse qu'elles tentent d'apporter. Il existerait, selon Ethicity, près de 12 manières de nommer le CO2 en France !

 

Diversité des approches. Ethicity a analysé l'affichage environnemental sur la base de 5 critères : le contenu de l'information, l'affichage sur le produit, la simplicité de l'information, les moyens d'action pour le consommateur, la fiabilité de l'information. Le premier constat porte sur la grande (peut-être trop grande) variété des expérimentations des entreprises, que ce soit en termes de media (étiquette, internet, PLV, ...), de typologies d'informations véhiculées, de dénominations des paramètres environnementaux, de critères[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Kuraray construit une usine en Pologne

Investissements

Kuraray construit une usine en Pologne

Représentant un investissement de 41 millions d’euros, le site Monosol produira des films hydrosolubles en PVA. - Le japonais Kuraray annonce la construction d’une nouvelle usine pour sa filiale Monosol. Implantée[…]

24/02/2020 | PlastiquesFilms
Le Danemark se dote d'un hub pour la cobotique

Investissements

Le Danemark se dote d'un hub pour la cobotique

Igus investit dans le recyclage chimique

Economie circulaire

Igus investit dans le recyclage chimique

Usage unique : la stratégie 2040 en marche

Profession

Usage unique : la stratégie 2040 en marche

Plus d'articles