Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Acquisitions

2MX Organic se lance dans la consommation durable

Henri Saporta
2MX Organic se lance dans la consommation durable

Matthieu Pigasse, Moez-Alexandre Zouari et Xavier Niel se sont associés pour développer un groupe grâce à des acquisitions ciblées.

2MX Organic : tel est le nom de l’entreprise créée par le financier Matthieu Pigasse, l’homme d’affaires Moez-Alexandre Zouari et le patron d’Iliad (Free) Xavier Niel pour construire un groupe spécialisé dans « la consommation durable, alternative et responsable ». Les trois partenaires - Matthieu, Moez et Xavier pour 2MX - vont lever quelque 300 millions d’euros avec ce véhicule d’acquisitions coté en Bourse. Soit une « Special Purpose Acquisition Company » ou Spac dont le ticket d’entrée est d’un million d’euros. Parmi les plus importantes introductions de 2020, l’opération qui a reçu le feu vert de l'Autorité des marchés financiers (AMF) devrait se clôturer le 7 décembre. Une fois les fonds levés, une première acquisition de « 1,5 à 2 milliards d'euros » sera annoncé au début de l’année 2021. 2MX Organic devrait s’intéresser à des producteurs ou des distributeurs proposant des produits de grande consommation (PGC) issus de l’agriculture biologique (« organic » en anglais ) mais aussi avec « moins d’emballage » ou « moins de plastique ».

Fracture sociale 

« Avant même le Covid, on voyait cette fracture sociale, environnementale qui nous embête énormément, cette problématique imposée au consommateur, qui est de devoir arbitrer entre la fin du mois et la fin du monde », de devoir choisir entre « sauver la planète ou manger correctement », indique Moez-Alexandre Zouari connu pour avoir développé des magasins franchisés de Casino, avant de devenir fin 2019 l'actionnaire de référence de Picard Surgelés. « Les consommateurs veulent aussi manger beau, sain, local, éthique, éco-labellisé », poursuit l’homme d’affaires qui devrait prendre la direction opérationnelle.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Social

Pâte à papier : une dernière chance pour Tarascon

Sous étroite surveillance de l’État, l'usine, menacée de liquidation tout en faisant face à un procès, risque une amende pouvant aller de 50 000 à 500 000 euros. - Après un premier[…]

15/01/2021 | PapierJustice
Bobst rachète le distributeur français Jetpack

Acquisitions

Bobst rachète le distributeur français Jetpack

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Social

Le projet de PLA de Grandpuits ne passe toujours pas

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Profession

Dernière ligne droite pour le décret « 3R » ?

Plus d'articles