Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Economie circulaire

15 millions pour les DEA

Henri Saporta
15 millions pour les DEA

Valdelia dresse le bilan sur un an de collecte de déchets d’éléments d’ameublement. -

Au terme de sa première année d'exercice, Valdelia dresse son premier bilan. En charge des déchets d’éléments d’ameublement (DEA) professionnels selon le principe de la responsabilité élargie du producteur (REP), l’éco-organisme agréé par l’État au titre du décret n°2012-22 du 6 janvier 2012 revendique l'adhésion de 1268 metteurs sur le marché pour un total de contribution de 15 millions d'euros. Sur la base de l'étude réalisée par IHS Global en mai 2012, Valdelia estime que 64% à 90% des acteurs de la filière ont adhéré au dispositif. Sur le plan géographique, l'Ile-de-France représente la principale source de collecte. La répartition par famille montre la domination des rangements (36%) et des plans de travail (35%) suivis des assises (14%). Les mobiliers techniques dans lesquels du matériel pour la publicité sur le lieu de vente (PLV) peut entrer représentent 6% des flux. La représentativité du secteur "autres mobiliers techniques" est de 64%" contre, par exemple, 90% pour le mobilier médicalisé ou 86% pour le bureau. En termes de structures de traitement, l’éco-organisme compte quarante points d’apport volontaire (PAV), soixante centres de massification volontaire (CMV), dix-neuf centres de regroupement et vingt-deux sites de traitement des déchets. Par ailleurs, une soixantaine de structures indépendantes ou affiliées à l'économie sociale et solidaire (ESS) sont associés au dispositif. Pour développer son action en 2014, Valdelia a pris pour slogan "Ne payez pas deux fois, ayez le réflexe Valdelia !" afin de rappeler que la contribution est désormais due lors de l'achat du mobilier neuf.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Neste et Ravago associés dans le recyclage chimique

Economie circulaire

Neste et Ravago associés dans le recyclage chimique

Les deux entreprises vont construire aux Pays-Bas une unité d’une capacité de traitement de 55 000 tonnes de déchets plastiques mélangés. - Le finlandais Neste, spécialiste des carburants[…]

Un financement pour la marque « OK Recycle »

Economie circulaire

Un financement pour la marque « OK Recycle »

Xeikon améliore son offre dans le jet d’encre UV

Technologie

Xeikon améliore son offre dans le jet d’encre UV

Total Corbion PLA ajoute le recyclé à son offre

Economie circulaire

Total Corbion PLA ajoute le recyclé à son offre

Plus d'articles