Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Concours

ANNE FRITSCH

Sujets relatifs :

, ,

Le 8 novembre, les jurys ont tranché. Et le lundi 22 novembre, au cinéma Elysées Biarritz à Paris, a au lieu la 49e cérémonie de remise de l'Oscar de l'emballage. Cette compétition pilotée par Gautier Bernard au sein du Groupe Industries Services Info (GISI), éditeur notamment de l'Usine Nouvelle, LSA et Emballages Magazine, a vu concourir 133 dossiers, dans les quatre catégories que sont consommation, distribution, production et environnement. Parmi ces dossiers, 37 ont été nominés. Enfin, le vote à bulletin secret des différents jurys a distingué 14 produits répartis dans douze catégories. Un nombre limité qui donne d'autant plus de valeur à cette distinction. Lauréats, nominés et condidats sont présentés sur Lundi dernier donc, les trophées ont été remis aux lauréats au cours d'une soirée animée par Paul Wagner, directeur des rédactions de l'Usine Nouvelle, Industrie et Technologies et Emballages Magazine. Vous pourrez lire le reportage photographique dans notre supplément du 13 décembre. Mais d'ores et déjà, voici le palmarès de ce cru 2004.

Consommation

Santé/beauté : Oscar pour le gel douche Mennen Sport de L'Oréal. Le jury a été séduit par sa gestuelle d'ouverture innovante de Seaquist Closures et par l'ergonomie du flacon d'Alcan Packaging Techpack. Prestige/luxe : Oscar à DieterBakicEnterprises (DBE) pour la ligne de soins By Terry. Les contenants standards de la gamme Futura de DBE ont été personnalisés et intègrent très naturellement le segment sélectif.

Alimentaire : Oscar pour la boîte de fin d'année du fromage Bresse Bleu et son décor holographique 3D réalisé par ITW Foils par gravure dans un film polyester de 23 microns, distribué en France par Gelot.

Boissons : Oscar ex æquo pour L'IcePack d'Heineken. Cette caisse de vente de SCA Packaging est revêtue à l'intérieur d'une feuille de papier étanche. Une fois débarrassée de son couvercle elle peut être remplie d'eau et de glaçons pour rafraîchir les 12 bouteilles qu'elle contient.

Oscar ex æquo pour le coffret en fer-blanc réalisé par Virojanglor pour le whisky Paddy (Pernod Ricard). Réalisé en cinq pièces, il épouse les formes de la bouteille qu'il contient.

Non alimentaire : Oscar ex æquo pour la boîte en polypropylène pour doses solides de l'adoucissant Soupline Coeur de Colgate Palmolive, réalisée d'une seule pièce par injection séquentielle en deux points, par Autobar Packaging.

Oscar ex æquo pour l'aérosol « regonfle pneu » King conditionné par Sico et dans un boîtier en fer-blanc de Crown, portant des déformations asymétriques.

Distribution

Supply chain, traçabilité, RFID : Oscar à Mondi Packaging pour la palette tout en carton Unipal. Pesant 5 kg, elle est capable de transporter plus d'une tonne et d'entreposer jusqu'à 4,5 tonnes.

Mise en rayon : Oscar pour le présentoir rechargeable réalisé pour les pains Harry's par Smurfit Socar, qui se charge rapidement avec le fond des boîtes de réapprovisionnement.

Communication sur le lieu de vente : Oscar pour la PLV imaginée par Dim et Pélican pour la Saint-Valentin 2004. Elle utilise de façon théâtrale la forme du coeur pour le présentoir, les boîtes de vente et les étiquettes des strings.

Production

Optimisation des matériaux et/ou de l'emballage : Oscar pour la barquette à deux compartiments des plats cuisinés Charal, réunis par une bande de film-étiquette pelable, surinjectée dans le moule sur un bord ondulé par Europlastiques. La mise au point machine est due à Mecaplastic. Les deux barquettes se séparent aisément.

Mécanisation : Oscar pour le concept et les machines Combishape de Sig Combibloc qui permettent d'envisager plus de 40 formes pour ce qui ne ressemble plus vraiment à des « briques ».

Equipement : Oscar pour le banc de test proposé par Thimon, qui mesure les caractéristiques des films étirables. Il permet d'adapter les paramétrages de la housseuse et d'optimiser l'épaisseur de film.

Environnement

Jean Devisme, directeur d'Adelphe, a remis l'Oscar « environnement » aux salades de IVe gamme Mont Blanc Bio pour leurs barquette et opercule en acide polylactique (PLA), issu d'amidon de maïs. Produite par CGL Pack sur machines Mecaplastic, cette barquette est biodégradable en 45 jours dans une filière de compostage.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

Deux appels à projets chez Citeo

Deux appels à projets chez Citeo

L’éco-organisme accompagne l’écoconception, le recyclage et la valorisation des emballages en plastique. - Société agréée pour la valorisation des emballages et papiers ménagers au[…]

19/11/2018 | BoissonsTous secteurs
Trois rachats pour CCL Industries

Acquisitions

Trois rachats pour CCL Industries

Le consommateur plébiscite la recyclabilité et trie plus

Le consommateur plébiscite la recyclabilité et trie plus

Onze Innovation Awards sur All4Pack

Agenda

Onze Innovation Awards sur All4Pack

Plus d'articles