Nous suivre Emballages Magazine : l'actualité de l'emballage et du conditionnement

Investissements

Paprec remporte Chapelle-Darblay

Paprec remporte Chapelle-Darblay

© UPM

Veolia et Fibre Excellence confirment le projet de relance de la papeterie normande dans le carton, mais UPM la vend à Paprec et Samfi. -

Sur le fil ! Selon Julien Senecal, secrétaire de la Confédération générale du travail (CGT) du comité social et économique (CSE), et Arnaud Dauxerre, représentant des cadres, cités par l'Agence France presse (AFP), UPM a voté, le vendredi 15 octobre, la vente de la papeterie Chapelle-Darblay de Grand-Couronne (Seine-Maritime) à l'offre conjointe de Samfi Invest et Paprec. Le 13 juillet, Emballages Magazine indiquait que le papetier finlandais étudiait cette piste : « Nous sommes en discussion avec Samfi et Paprec » qui projettent de racheter le site ensemble, mais « la décision est malheureusement retardée » jusqu'à septembre, car les représentants des salariés « ont demandé une expertise externe ». Le projet comprend une reconversion vers la production d'hydrogène avec H2V, une société de Samfi Invest, et une unité de traitement de papiers et cartons à recycler (PCR) pilotée par Paprec, spécialiste de la collecte, du tri et du recyclage. Selon Julien Senecal et Arnaud Dauxerre, cette solution, en rupture avec l'histoire du site, implique « le démantèlement de l'outil industriel ».

Carton

Veolia, associé à Fibre Excellence, était également candidat à cette reprise. « Aux côtés de notre partenaire Fibre Excellence, nous proposons un véritable projet de transformation de l’usine qui préserve l’histoire et les compétences de la Chapelle-Darblay et la projette dans un secteur d’avenir. Grâce aux solutions de la transformation écologique, nous permettons la relocalisation d’une industrie qui allait quitter la France » : ainsi s’exprime Antoine Frérot, le patron de Veolia, dans un communiqué du 14 octobre. Le 5 juillet, Emballages Magazine avait évoqué ce projet qui avait les faveurs de Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT. Les deux partenaires annoncent la production de 400 000 tonnes de carton ondulé issu de PCR utilisés pour le papier pour ondulé (PPO). Veolia assure l’approvisionnement en PCR tandis que Fibre Excellence prend en charge la production de carton. L’énergie doit provenir d’une chaudière de cogénération biomasse alimentée par des déchets organiques collectés en Normandie, Bretagne et Hauts-de-France. L’investissement complet s'élève à 120 millions d’euros. 250 emplois sont maintenus.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Emballages Magazine


Nous vous recommandons

La modularité et l’ergonomie à l’honneur chez MG-Tech

Technologie

La modularité et l’ergonomie à l’honneur chez MG-Tech

Le constructeur vendéen lance Ecobox, une formeuse de caisses adaptable aux différentes exigences de production. - Mettre en volume des découpes en carton ondulé, livrées à plat et placées dans un[…]

Huit plates-formes pour l’industrie du futur

Technologie

Huit plates-formes pour l’industrie du futur

Ineos Styrolution confirme son partenariat avec Recycling Technologies

Economie circulaire

Ineos Styrolution confirme son partenariat avec Recycling Technologies

Le sort des substances préoccupantes dans le recyclage chimique en question

Economie circulaire

Le sort des substances préoccupantes dans le recyclage chimique en question

Plus d'articles